Je n’ai jamais été un militant. Persuadé que tôt ou tard je pouvais être sommé de penser et d’agir contre ma raison, je n’ai formellement adhéré à aucun groupement. En outre, si j’avais fait partie d’un mouvement quelconque, révolutionnaire ou nationaliste, par exemple, j’aurais été de ces militants qui continuent la lutte après la victoire.

Albert MEMMI

LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

lundi 20 janvier 2020

Radio Kol Aviv-Toulouse 19 janvier 2020


Radio KOL AVIV TOULOUSE


MACRON EN ISRAËL – ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES

Émission du 19 janvier 2020
Jacques BENILLOUCHE au micro de 

 Gérald BENARROUS et Jean-Luc HALIMI




            Deux informations importantes de la semaine. Emmanuel Macron sera présent au Forum mondial de la Shoah à Jérusalem. Il se joindra aux dirigeants mondiaux pour marquer les 75 ans de la libération d'Auschwitz. 
             Les listes des candidats aux élections législatives du 2 mars 2020, troisième tour, ont été officiellement déposées. Peu de changements ont été enregistrés à l’exception d’un regroupement à la gauche de Bleu-Blanc et à la droite du Likoud. La liste Yamina, droite nationaliste, a été enfantée dans la douleur, sous l’égide de Benjamin Netanyahou qui a imposé dans son bureau l’union pour éviter l’émiettement des voix de droite, mais en écartant les Kahanistes. À gauche c’est avec la même douleur qu’il a fallu créer un groupe hétéroclite constitué des travaillistes historiques, ayant viré au centre, de Meretz, gardien de l’idéologie de gauche et de Gesher d’Orly Levy-Abecassis, groupuscule issu de la droite, voire de la droite nationaliste d’Avigdor Lieberman.
Cliquer sur la suite pour écouter l'émission







Aucun commentaire: