LE BEST-OF DES ARTICLES LES PLUS LUS DU SITE, cliquer sur l'image pour lire l'article


 

mercredi 9 octobre 2019

Préfecture de Paris, un dysfonctionnement d'Etat par BAZAK



PRÉFECTURE DE PARIS, UN DYSFONCTIONNEMENT D’ÉTAT

Par BAZAK

La polémique gonfle à mesure que les informations filtrent. L’organisation même des services spécialisés est mise en cause. Chacun y va de son commentaire, y compris tous les pseudos spécialistes qui n’ont rien de plus à dire, mais qui le font savoir.  Pourquoi n’a-t-on pas pris au sérieux le rapport très précis et annonciateur [*] de la DGSI de l’année dernière ? Un seul extrait : Rapport de 2018 «Adressé à l’ensemble des ministères, des hauts fonctionnaires, des préfectures, tous les services de l’État, tous les représentants des partis politiques des deux assemblées. L’islam fondamentaliste atteint en France un seuil critique d’influence qui fait désormais peser un véritable danger sur la vie démocratique».



Tout y est. La laïcité française est mise à mal. Peut-être même son modèle est-il périmé, si on s’en tient aux faits qui soulignent à l’évidence toutes les exceptions qui sont acceptées et deviennent la règle ! Plusieurs dérives se traduisent par des amalgames. Amalgame entre la religion musulmane et les terroristes islamistes. Amalgame entre laïcité et tolérance et fraternité. Le pays des Droits de l’homme, si souvent revendiqué, deviendra à ce rythme le pays où chaque homme exercera ce qu’il considère SES droits, même au détriment du droit de tous à vivre en paix.
On confond tolérance avec résignation et renonciation. On renonce à faire appliquer le droit fondamental de la République ; on se résigne progressivement à des compromis qui sortent du cadre de la laïcité et du droit de tous, pour tous. Pour ne pas inquiéter un peu plus les citoyens, on noie le poisson pour ensuite changer de version et d’explications. Les médias, en mal d’information immédiate veulent absolument avoir du grain à moudre ; alors on diffuse, on affiche, on annonce, sans avoir vérifié la validité des faits. Mais on se targue de faire de l’information. On en arrive à un point où il faut à chaque heure, sinon de minute en minute, annoncer quelque chose, même si on va le démentir, sans vergogne, quelques heures plus tard.
Ce faisant, on passe à côté de l’essentiel. Le ministre lui-même, parle de dysfonctionnement d’Etat. Après tout ce qui a été annoncé aux simples citoyens que nous sommes, on tremble. Où est la vérité ? Quelle est la fiabilité des déclarations faites par les uns et les autres ? Dans ce dysfonctionnement, nos dirigeants se font mutuellement confiance. Le président au premier ministre, ce dernier au ministre, qui fait confiance à la direction de la police et ainsi de suite ! On attend de voir quel sera le résultat de l’enquête à venir et les fusibles qui sauteront, à tort ou à raison.
Erdogan:  salut aux Frères musulmans

La question demeure : accepter l’analyse de la situation telle que le rapport de la DGSI le met en évidence dans son étude sur l’infiltration islamiste dans tous les secteurs de la société. Détourner la tête et ce faisant, ignorer la réalité devient un déni de cette réalité. Ceux qui nous dirigent ne peuvent pas continuer à réagir uniquement lorsqu’un drame se produit. Ce problème est trop grave pour ne susciter que des réactions. Il est plus qu’urgent qu’on ouvre les yeux et qu’on agisse systématiquement, hors exceptions et dérogations et qu’on cesse d’ignorer ce qui mine la laïcité et qui risque de la réduire à néant, faute d’une révision complète de la vision de nos dirigeants.



1 commentaire:

2 nids a dit…

C'est une "ambiance" absolument médiocre, on tourne toujours en rond au fond du gouffre et toujours pas de sortie...
Les élites de ce pays se fourvoient dans la médiocrité (mensonges et manipulations), quelques uns restent dignes mais inaudibles, alors..?
Continuer à lire vos articles certes, mais serait il possible d'avoir une, deux bonnes nouvelles..(ex: qu'est devenu la découverte de la startup Autro-Istraelliène sur une technologie améliorée de la voiture à hydrogène, a t elle était rachetée par un groupe pétrolier..? ou peut on espérer une bonne nouvelle pour la planète?)