Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ELECTIONS LEGISLATIVES AVRIL 2019

En raison des élections législatives israéliennes anticipées, notre site publiera de nombreux articles pour informer ses lecteurs sur l’évolution des idées et des candidats, avec l’objectif unique de les informer et de les aider dans leur vote final. Tout en gardant notre liberté de ton et nos convictions, nous nous engageons à ne publier que des informations vérifiées en misant sur l’intelligence de nos lecteurs à décider seuls en dernier ressort. Nous sommes ouverts aux questions, aux suggestions et aux demandes complémentaires sur des thèmes non traités.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

dimanche 6 janvier 2019

Leçon d'une démission par Maxime TANDONNET




LEÇON D’UNE DÉMISSION

Par Maxime TANDONNET
Haut fonctionnaire français



Sylvain Fort
Sylvain Fort, conseiller communication et auteur de divers discours du président Macron, démissionne de l’Élysée. Ce départ n’a rien d’anodin. Pour qui s’intéresse à la politique et à la vie publique, servir au cabinet présidentiel, surtout à ce niveau de proximité avec le chef de l’État, est une chance précieuse, inestimable. La démission dans ces conditions est un geste peu commun.



Sylvain Fort au Congrès de Versailles

D’abord, elle est le signe d’une force de caractère et d’une belle richesse humaine et intellectuelle, dont témoigne d’ailleurs le cursus de M. Fort, la marque de celui qui n’est pas prêt à s’accrocher à tout prix aux honneurs du Palais présidentiel. Ensuite, intervenant au bout de 20 mois, elle exprime de toute évidence un désarroi et le pressentiment d’une évolution à laquelle on ne souhaite pas être associé. Mais je ne peux ici que me répéter. La personnalité du président Macron n’est pas la question essentielle au regard du chaos politique et social, contrairement à une vision superficielle, mimétique et outrancière qui s’étale partout.
C’est la présidence de la République, telle qu’elle est devenue aujourd’hui, réduite à l’institutionnalisation morbide du pire de la vanité humaine qui est en la cause. La malédiction élyséenne accomplit son œuvre sordide. Avec n’importe quelle autre personnalité à l’Élysée, la déchéance prendrait une toute autre forme sans doute, adaptée à un autre caractère, un autre visage. Mais elle se réaliserait tout autant. Désormais, vouloir prendre l’Élysée, dans les conditions actuelles, ne peut convenir qu’à des esprits inachevés moralement et intellectuellement.
D’ailleurs, cette image du demi dieu enfermé dans sa tour d’ivoire, exposé à la furia médiatique, prétendument tout puissant – une idée mensongère – et responsable de tout, mène à une fuite en avant mortelle. Le pays, noyé dans l’illusion d’une fausse autocratie, impuissante et inefficace, se voit (de fait) privé de Gouvernement, de ministres, de parlementaires et de grands élus, de partis politiques, pour faire le relais entre le pouvoir et le monde des réalités. Ainsi, il marche inéluctablement vers le déchirement et le précipice.
Nul ne sait ce qu’il va en advenir du quinquennat actuel. Mais en tout cas une certitude : remplacer l’actuel chef de l’État, homme pour homme, dans la même logique, le même régime, le même modèle politique, en 2020 ou en 2022, ne serait qu’un pas supplémentaire dans l’effondrement de la France. Toute la démocratie française est à refonder. Il faut marteler ce message en espérant « qu’ils » comprennent un jour.

1 commentaire:

denis sabrié a dit…

Quand un pays, la France, décide de rentrer dans le déni depuis 1945, faut pas s'étonner du résultat..on paye toujours la note ! et le "petit" peuple en a marre de trinquer à la place des saloperie de nos "élites"
Alors Sylvain Fort démissionne..ha ha ! en voilà un qui ne fera pas la queue à Pôle Emploi, comme d'hab...
Enfin, vous analysez une situation qui ressemble à une impasse en final mais aussi beaucoup de questionnement...vont "ils" comprendre un jour..?..à la trinité?..à Pâques? ou est t il trop tard ?!..pour bien faire...