Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ELECTIONS LEGISLATIVES AVRIL 2019

En raison des élections législatives israéliennes anticipées, notre site publiera de nombreux articles pour informer ses lecteurs sur l’évolution des idées et des candidats, avec l’objectif unique de les informer et de les aider dans leur vote final. Tout en gardant notre liberté de ton et nos convictions, nous nous engageons à ne publier que des informations vérifiées en misant sur l’intelligence de nos lecteurs à décider seuls en dernier ressort. Nous sommes ouverts aux questions, aux suggestions et aux demandes complémentaires sur des thèmes non traités.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

lundi 7 janvier 2019

Gilets jaunes, encore et toujours... par Maxime TANDONNET



GILETS JAUNES, ENCORE ET TOUJOURS…

Par Maxime TANDONNET
Haut fonctionnaire français


Quelles leçons de la poursuite des émeutes des Gilets Jaunes ? C’est la première fois semble-t-il qu’un mouvement de révolte de cette importance se prolonge au-delà de vacances scolaires et de la trêve des «fêtes». Que faut-il en penser ?



- Crise de l’autorité de l’État : La scène emblématique des gendarmes ou policiers roués de coups sur un pont à Paris, est innommable : quand la loi de la jungle et de la force bestiale l’emporte sur un État de droit qui n’est plus respecté et recule…
- Le désastre de la politique française : le mélange de concessions précipitées et de coups de menton vantards à la télévision qui se succèdent à tous les niveaux est désastreux, cette mixture de désarroi, de vanité, de provocation stérile et d’impuissance est un signe de faiblesse et de vide qui donne le vertige.
- Le drame de la démocratie française bafouée : quand plus personne ne semble croire au suffrage universel, surtout après le grand séisme des élections biaisées de mai/juin 2017, la violence et la barbarie s’emparent de la rue comme un cancer.
- Le prix de l’indécision : la grandiloquence et les postures ne sont que le voile de l’incapacité des dirigeants à agir et à s’adapter. Un tel chaos appelle des décisions fortes, des changements de têtes radicaux, voire un appel aux urnes. Rien ne se passe quand les boursouflures d’ego anéantissent toute forme de lucidité et sens de l’audace.
- L’abîme qui s’ouvre : tenaillé entre l’affligeante médiocrité «d’en haut» et la poussée de l’instinct barbare «d’en bas», la France roule de plus en plus vite à l’abîme et une véritable catastrophe qui la guette dans les mois à venir. Seul des imbéciles peuvent ne pas s’en apercevoir.

- Le néant toujours : aucune solution politique alternative aujourd’hui, et c’est peut-être ce qui est le plus terrible. Les «antisystèmes» qui jettent de l’huile sur le feu ont sombré dans l’opportunisme affligeant et irresponsable et les modérés s’enfoncent dans leur dérive égotique, incapables du moindre geste intelligent (une prise de position commune par exemple).
- Pendant ce temps, le monde est traversé de profondes tensions : une violente crise économique menace, l’Europe ne cesse de se déglinguer, dans l’aveuglement général, la Chine et la Russie tentent de s’unifier, les Etats-Unis se retirent du Moyen-Orient, la guerre civile fait rage au Yémen, la misère progresse en Afrique sur fond d’une démographie hors contrôle. Et la France paralysée se noie dans les sables mouvants du désordre et de la médiocrité.

2 commentaires:

邓大平 עמנואל דובשק Emmanuel Doubchak a dit…

Enfin un article pour nous remonter le moral et les bretelles simultanément.

Ingrid Israël-Anderhuber a dit…

Bravo pour votre discernement objectif de la réalité d'aujourd'hui !