Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ELECTIONS LEGISLATIVES AVRIL 2019

En raison des élections législatives israéliennes anticipées, notre site publiera de nombreux articles pour informer ses lecteurs sur l’évolution des idées et des candidats, avec l’objectif unique de les informer et de les aider dans leur vote final. Tout en gardant notre liberté de ton et nos convictions, nous nous engageons à ne publier que des informations vérifiées en misant sur l’intelligence de nos lecteurs à décider seuls en dernier ressort. Nous sommes ouverts aux questions, aux suggestions et aux demandes complémentaires sur des thèmes non traités.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

lundi 24 décembre 2018

Journées de duperies par Maxime TANDONNET




Par Maxime TANDONNET


La mode est de nouveau au lynchage des «hauts fonctionnaires» qui «bloquent» et font obstacle à la «volonté politique». Le pouvoir n’a jamais cessé de répéter, depuis 18 mois, qu’il ne «reculerait jamais» sur la gestion des comptes publics afin de satisfaire aux normes de Bruxelles. Toutefois, pour éteindre l’incendie des Gilets Jaunes, il lâche 14 milliards d’un coup (un quart du déficit budgétaire). Puis il accuse les hauts fonctionnaires de ne pas aller assez vite dans la mise en œuvre de cette volte-face. La faute à Bercy: tellement facile!



Quant à l’autre mode du jour, le referendum d’initiative populaire, le RIC, comment ne pas en approuver le principe, dans un pays malade de la fracture démocratique? Subira-t-il le même sort que la «déchéance de la nationalité», annoncée par M. Hollande en 2015 comme remède  au terrorisme, soutenue  par 80% des Français et brandie pendant 6 mois avant d’être abandonnée? Et d’ailleurs, le RIC est plébiscité par 98% des Insoumis et 93% des Lepénistes. Les premiers sont pour l’accueil inconditionnel des migrants et l’ouverture des frontières illimitée. Les seconds pour l’immigration zéro. Alors que peut-il bien en sortir dans le contexte actuel?

Le «grand soir» revient lui aussi à la mode. Devant l’impuissance de l’État à régler les problèmes, la solution la plus évidence est la fuite par le haut, dans les limbes. Les participants au «grand débat national» seront donc «tirés au sort». Dans la débâcle et le chaos, quand plus personne ne croit plus en rien, surtout pas en la démocratie et dans le suffrage universel, on s’en remet toujours à la «providence». Que va-t-il en sortir? L’un des porte-paroles des gilets jaunes, grand partisan du RIC, réclame sur son site «l’abolition du capitalisme». C’est tout dire. Respecter les Français n’est pas les faire rêver ni les plonger dans le délire.
Des choses simples, disons-le franchement, permettraient, non pas de régler tous les problèmes, mais d’engager modestement le pays dans la voie d’une amélioration: en finir avec les insultes contre les «petits», (les sans dents, les fainéants), et les scandaleuses nominations claniques (voir Canard Enchaîné de mercredi); respecter, simplement respecter la Constitution avec un président qui soit président de tous les Français, impartial et au-dessus de la mêlée (donc discret) et un gouvernement qui gouverne; élire une Assemblée nationale digne de ce nom, qui soit autre chose qu’une assemblée lèche-botte; appliquer et faire respecter les lois existantes sur la lutte contre la délinquance et la maîtrise des frontières; mettre fin à l’affreuse manie d’augmenter les taxes et les impôts pour éviter d’avoir à faire des choix courageux; réhabiliter le principe de responsabilité, un échec/une sanction; dire la vérité sur l’état des choses, sur ce qui est possible et ne l’est pas, dire la vérité plutôt que les illusions. Nul besoin de grand soir, ni de grand débat, mais d’un minimum d’honnêteté, juste cesser de prendre les gens pour des c…Quel progrès ce serait!


3 commentaires:

Véronique ALLOUCHE a dit…

« La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en temps que tels ». Pierre Mendès France.
C’est pourquoi je suis pour le référendum afin que le citoyen soit responsable pour une large part de son devenir.
À l’heure actuelle le Grand Soir n’est pas prêt de s’installer puisque, contents ou pas de ce président et de sa politique , il faudra attendre 2022 pour faire parler les urnes.
En attendant, la rue n’a pas fini de s’exprimer par la violence.
Bien cordialement

Georges KABI a dit…

Et je me permet d'ajouter que la xenophobie et l'antisemitisme se taillent une part du lion parmi les Gilets Jaunes.

Nadine VERED a dit…

Ce qui caractéristique ce gouvernement, c'est ce mépris totalement affiché et assumé du peuple😰. Les gouvernements précédents méprisaient tout autant les "sans-dents", mais ils faisaient semblant de les respecter.