Après l’affichage du premier article, le chargement des nombreuses images des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

dimanche 19 novembre 2017

Chronique d'humeur : Valeur relative d'une vie arabe



Chronique d’humeur

VALEUR RELATIVE D’UNE VIE ARABE

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
     
Les gauchistes à l'Assemblée

          Le ministère israélien de la Sécurité publique a annoncé qu'il refuserait aux élus français l'entrée en Israël pour rencontrer Barghouti car cela «revient à soutenir le terrorisme». Des élus du Parti communiste et les gauchistes de La France Insoumise, dont quatre députés, ont exprimé leur intention de se rendre en Israël et dans les Territoires palestiniens du 18 au 23 novembre pour «alerter sur la situation des près de 6.000 prisonniers politiques palestiniens».




            Les Français ont été déclarés persona non grata en Israël. Le visa d’entrée a été refusé à Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et autres élus communistes, et à Clémentine Autain et Danielle Obono députées de la France Insoumise. Pour le ministre de la sécurité intérieure, Guilad Erdan : «Pas question d’autoriser l’entrée en Israël à ceux qui entendent nous porter atteinte et apporter leur soutien à un terroriste qui a du sang juif sur les mains». Les sept visiteurs ont été prévenus qu'ils ne pourront pas entrer dans le pays et qu’ils seront tous refoulés s’ils persistaient à se rendre à l’aéroport Ben-Gourion.
Manifestation gauchiste

            Cela aurait été certainement une excellente initiative de la part des politiques français si elle n’était pas univoque. Mais il faut un certain culot de la part de ces gauchistes antisionistes, voire antisémites. Ils savent organiser des manifestations monstres à Paris et en province, avec un cortège s’étirant de la République à la Nation, sur plusieurs kilomètres en rangs serrés pour faire entendre la réprobation devant les massacres.  Mais il ne s’agit pas de s’élever contre tous les morts, mais uniquement contre quelques victimes imprudentes tombées sous les coups de Tsahal.
La fine fleur gauchiste

            Mais on n’a pas entendu les gauchistes lancer un appel parce qu’ils se sentaient «révoltés par des actes de guerre». Quand il s’agit de condamner les neuf morts de la flottille de Gaza, tous les ténors de la bonne conscience étaient là ; la fine fleur de la contestation défilait comme elle le fait dans les grandes occasions quand elle estime que le droit humain est bafoué. Mais ils savent camoufler leur honte dans le silence quand des centaines de cadavres jonchent les sols tunisien, libyen, irakien, syrien et égyptien parce que, pour eux, nous sommes face à une «guerre interne». On s’attendait à ce que les manifestants français aillent défiler en masse pour s’élever contre les meurtres de civils afin de marquer leur solidarité active mais ce genre de manifestation ne s’organise que pour les quelques morts tués par Tsahal. Même lorsqu’Israël est dans son droit, les gauchistes réagissent mais ils restent inertes et inexistants lorsque des Arabes tuent d’autres Arabes.
Cadavres en Syrie

            Quelques milliers de morts arabes ne représentent pas grand-chose s’ils ne sont pas victimes des Israéliens. Le sujet ne fait pas vendre et ne mobilise pas les masses quand Israël n’est pas impliqué. Les donneurs de leçons habituels n’ont rien à dire sur ces massacres. Ils se taisent, ils ne s’expriment plus, ne s’affichent pas dans les media, ne condamnent plus les «actes barbares» et ils ont perdu leurs mots pour qualifier ce drame. Ils ne s’estiment pas autorisés à militer pour le sauvetage de milliers d’Arabes qui n’avaient qu’à se laisser exterminer pour laisser en paix les organisations politiques françaises.
Barghouti

            La vérité est une notion relative puisque les bonnes consciences françaises, qui s’opposent à Israël, sont toujours promptes à réagir quand elles estiment que l’État juif n’a «aucune considération pour les Palestiniens, spoliés, chassés hors de chez eux et maltraités depuis 1948». Et parmi les bonnes consciences, en première ligne le Quai d’Orsay qui a publié : «De manière générale, nous souhaitons que les parlementaires français aient accès à l'ensemble des interlocuteurs qu'ils veulent rencontrer pour remplir leur mission d'information.  Nous y sommes attentifs s'agissant d'Israël comme de tous les pays où les élus français se rendent». Le Quai soutient ainsi la démarche inadmissible de militants gauchistes. Quel est l'intérêt d'une telle déclaration si ce n'est pour pointer du doigt les autres victimes ou prisonniers qui ne méritent pas qu’on s’attarde sur leur sort et ne font l’objet d’aucune polémique. Telle est «leur» vérité. Dans le cas précis de Barghouti, seule la diplomatie secrète peut être efficace pour obtenir son élargissement.
Le porte-parole du Quai d'Orsay Romain Nadal

            Le problème de ces élites gauchistes est qu’elles ont l’indignation sélective pour ne pas dire exclusive. Elles caressent dans le sens du poil les islamistes sans se soucier de leurs méfaits et de leurs crimes. Il serait bon que, de temps en temps, elles enlèvent leurs œillères pour constater qu’il y a d’autres peuples qui méritent une attention et auxquels elles ne daignent même pas offrir un regard de compassion. On aurait bien voulu les voir manifester pour la libération des otages Juifs de Gaza ou pour le rapatriement des corps de soldats tués en 2004. On aurait bien voulu les voir manifester pour les gazés de Syrie. On aurait bien voulu les voir s’indigner quand des pseudos collaborateurs, véritables opposants, sont pendus à Gaza. On aurait bien voulu les voir s’agiter pour défendre la démocratie en Égypte ou en Turquie. Mais pour cela il faut avoir le courage de se rendre dans des pays peu sûrs avec le risque d’y laisser sa peau, ce qui n’est pas le cas en Israël.
Gaza : lynchage d'un collaborateur

            La contestation de salon est leur spécialité et leur fonds de commerce; ils sont très forts pour faire des tournées politiques aux frais du contribuable français. Mais ils se trompent pour Israël car ils veulent défendre un instigateur des Intifada qui a entraîné des morts des deux côtés, un militant jugé par les tribunaux israéliens qui a eu droit à une défense libre. Il y a tellement de pays arabes où l’on ne connaît pas la signification de l’État de droit que l’on s’étonne qu’Israël soit ciblé. Comme le souligne l’ancien ambassadeur israélien Arie Avidor : «La décision qui vous a été signifiée par les autorités israéliennes rentre parfaitement dans le cadre des motifs prévus par l’administration française pour ce qui concerne son propre territoire». 
          Ces hommes politiques français n’ont rien à faire en Israël sauf s’ils veulent traverser le pont Allenby pour se rendre en Syrie ou en Irak ou en Turquie par la route pour manifester contre… contre qui au fait ?

7 commentaires:

David a dit…

Merci pour cette mise au point salutaire, M. Benillouche.
Malheureusement je crois que ces gauchistes sont irrécupérables.
Ils ont la haine d'Israël, c'est dans leur ADN.

HAalg a dit…

Scandaleux et hélas, de voir cette gauche encore persister dans son aveuglement anti-israélien ??? j'ai déjà posté un avis sur un "mur FB d'ami" que je reprends ci-après :..... " BONNE DECISION (D'ISRAEL); mais ils peuvent aller ailleurs, notamment en Afrique du nord (Maroc, Algérie) des gens (détenus d'opinion) en prisons sans n'avoir jamais tué personne ni mis de bombes... en Afrique en général; en Iran où il y a beaucoup à faire ; en Turquie c'est également leur Europe et leur Otan ; ... au Kurdistan un peuple de....... 40 000 000 de gens qui a besoin d'aide de l'Europe ; en Birmanie c'est les Hoyingas qui ont besoin d'eux......"

AMMONRUSQ a dit…

Suis de l'avis des commentaires ci-dessus,merci pour cette information !

Moshe Bar Eli a dit…

Il est tjs bon de remettre les pendules à l'heure.
On voit plus souvent la paille dans l'œil du voisin que la poutre dans son propre œil.
Autrement dit, l'AVEUGLEMENT achèvera la France, ce si beau pays de mon enfance et qui a déjà disparu en partie

YAAKOV NEEMAN a dit…

Il ne serait pas hors sujet de rappeler, puisqu'on parle de la collusion de la gauche avec l'islamofascisme et l'antisémitisme, qu'à l'époque, les pleins pouvoirs au maréchal Pétain ont été votés par une immense majorité (292) des députés de gauche. Seuls 80 ont voté contre. C'était il y a plus de 75 ans. Il faudrait approfondir cette attirance de la gauche et de l'extrême gauche pour le totalitarisme. On dirait bien que ça fait partie de leur ADN. A ma connaissance, Simon Epstein (un historien français habitant à Jérusalem) est le seul a avoir abordé ce problème (dans son bouquin Le paradoxe français)

rene seknadje a dit…

Bravo pour cet article qui démontre la duplicité de certains politiques de l extrême gauche et de certains
communistes .
On peut comprendre que ces gens veulent
Profiter des faiblesses d un état vraiment démocratique. Mais Israel a bien compris
Qu étant pratiquement en guerre il faut parfois
Passer outre aux principes .

denis sabrié a dit…

Merci pour cet article d'information, si on additionne "les gauchistes et l'extrême droite,c'est vraiment une France de la honte, en y rajoutant le Quai d'Orsay...la coupe est pleine malheureusement...
La France reste dans le déni, résultat on tape sur plus "petit" que soi comme au temps de la collaboration...