ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 16 mars 2017

FILLON et les Juifs par Gérard AKOUN



FILLON ET LES JUIFS

Par Gérard AKOUN
Judaïques FM
            

          Je pense que vous avez été nombreux à avoir été scandalisés par le tweet publié, vendredi après midi par les Républicains «la vérité sur la galaxie Macron», qui représentait Emmanuel Macron affublé d’un nez crochu, coiffé d’un chapeau haut de forme, le couvre- chef préféré des banquiers juifs. N’avait-il pas travaillé chez Rothschild, un cigare à la main, une faucille rouge en guise de coupe-cigare, pourquoi rouge ?  Pour laisser entendre, peut-être que le capitaliste peut se transformer en communiste !  Autour de lui gravitent ses affidés, les membres de son réseau. Cette représentation n’aurait pas dénoté dans la galerie des caricatures antisémites des années 30 et 40.


Bernard Accoyer, secrétaire général

            Le tollé fut général et le tweet retiré, après quelques réactions maladroites du service de presse des Républicains, niant la volonté de faire référence aux années 30 et à un discours antisémite. Le secrétaire général des Républicains a publié ses excuses vendredi et François Fillon attendit le samedi après midi pour publier un communiqué de presse déclarant «je ne saurais tolérer que mon parti diffuse des caricatures reprenant les codes de la propagande antisémite et je demande que des sanctions soient prises contre les responsables».
            Il doit y en avoir plusieurs ; l’exécution de cette «œuvre» n’est pas chose facile; elle demande, techniquement, la participation d’au moins 4 personnes : un chef de projet, pour concevoir le projet dans son ensemble et sélectionner les informations souhaitées, un illustrateur, celui ou celle qui va dessiner, un graphiste qui va organiser l’ensemble texte et photos et un community manager qui va déployer le visuel réalisé, sur tous les réseaux sociaux. En dernier ressort la décision de diffuser la caricature, ce n’est pas un geste anodin, doit être prise par un responsable politique de haut niveau. Dans son communiqué, François Fillon dit «comprendre l’émoi que cette caricature a pu susciter», mais à aucun moment, il ne formule d’excuses, celles du secrétaire général devant suffire.

            François Fillon a perdu de nombreux soutiens au sein de son parti, beaucoup de ceux qui l’avaient appuyé ont découvert des aspects de cet homme qui leur étaient inconnus. Ce n’est pas un homme de parole, il a renié sa promesse de se retirer s’il était mis en examen. Il aime trop l’argent et le luxe et pour se faire, il est prêt à beaucoup d’arrangements.  Ils l’ont abandonné ou n’assureront qu’un service minimum. Son entourage se recrute, maintenant, dans les milieux catholiques traditionnels, proches de l’extrême-droite, du mouvement sens commun, issu de la manif pour tous. Qu’ils soient à l’origine de cette caricature ne m’étonnerait guère, d’autant qu’ils ont peut-être cru avoir l’aval de François Fillon qui n’a jamais fait preuve d’une profonde empathie pour les Juifs et le judaïsme.
Grand rabbin Korsia

            Il faut nous souvenir de la déclaration que François Fillon avait faite, à propos, de la circoncision pendant la campagne électorale de 2012 : «les religions devraient réfléchir au maintien de traditions qui n’ont plus grand-chose à voir avec l’État aujourd’hui, de la science, de la technologie, des problèmes de santé». Mais aussi de l’agacement qu’il avait manifesté à l’égard des étudiants juifs religieux qui ne voulaient pas passer d’examens pendant les fêtes juives : «ce sont les Français de religion juive qui sont très intransigeants sur la question des fêtes» par rapport aux musulmans qui le sont moins quand il s’agit de leurs fêtes, avait-il déclaré. 
            Une solution a été apportée à ce problème par l’actuel gouvernement pour la rentrée 2017- 2018. François Fillon a de nouveau dérapé en novembre dernier en déclarant à propos du combat contre l’intégrisme musulman : «il faut le combattre comme on a combattu la volonté des Juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la république française» ce qui lui attira cette réponse cinglante du Grand rabbin Korsia : «le communautarisme juif qui a pu exister jadis est la conséquence de la non- acceptation des Juifs par la société française». Haïm Korsia a réaffirmé l’attachement des Français de confession juive à la France, à ses valeurs et leur souci d’intégration à la société française.

            En fait, François Fillon se trouve dans une position électorale difficile ; il ne peut accéder au second tour qu’en essayant de rattraper des électeurs et des électrices LR qui l’ont abandonné au profit d’Emmanuel Macron, ce sera difficile, ou de chasser sur les terres du Front National pour siphonner les électeurs de Marine Le Pen comme l’avait fait Nicolas Sarkozy.  Il est donc obligé de défendre des positions encore plus radicales et plus à droite que celles qu’il avait développées pendant la primaire. Il a peu de chances dans l’un et l’autre cas d’y arriver d’autant qu’il n’est pas impossible que de nouvelles informations sur sa vie privée et son goût de l’argent ne soient dévoilées.

5 commentaires:

Marianne ARNAUD a dit…

Je ne sais qui, le premier, a décrété le caractère antisémite de cette caricature ? Mais force est de constater l'habileté diabolique de la manoeuvre - et cet article de monsieur Akoun n'en est qu'une preuve de plus ! En effet, dès que le mot magique a été prononcé, personne n'aurait pu émettre le moindre doute à ce sujet, sans être à son tour, aussitôt taxé d'antisémitisme. Et inutile de s'étonner qu'aucune plainte n'ait été déposée, ni par le Grand Rabbin, ni par Macron lui-même, contre ce qui serait pourtant une atteinte grave à la loi française. Et voilà que le candidat Fillon a bien voulu reconnaître tout ce qu'on voulait qu'il reconnaisse !
C'est donc ainsi, que par un génial tour de passe-passe, "la galaxie Macron" est passée à la trappe.
Pour ceux des électeurs que cela intéresserait pourtant, faisons place au journal "Le Monde" qui lui, ne saurait être convaincu ni d'antisémitisme, ni d'extrémisme :

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/28/les-soutiens-d-emmanuel-macron_5087064_4854003.html

Véronique Allouche a dit…

@marianne Arnaud
Pourriez-vous avoir le moindre doute, à moins d'être de mauvaise foi, sur ce que cette caricature véhicule?
Votre aveuglement me surprend autant qu'il me dérange et j'en viens à me demander si votre raisonnement n'est pas perverti par les tendances extrêmes d'un parti qui inocule le mépris en ne condamnant pas ce qui fait l'objet de cet article.
Bien à vous

Lapalice a dit…

Si j'ai bien compris vous êtes un homme de Gauche, celui qui défend tous ceux qui sont antisémites et de gauche.
C'est en écrivant un article de ce genre que vous créez l’antisémitisme.
D'autres que vous ont fait des articles prouvant que genre caricature a déjà êtes faite plusieurs fois par la gauche, mais dans ce cas vous avez oublié de commenter et vous en avez certainement rit.
Vous avez une grosse responsabilité.
Je suis juif et ne m’associe pas a votre façon de penser et je ne suis pas le seul, heureusement.

atoilhonneur corto a dit…

Un véritable tollé ??? Pas vraiment, un tollé à gauche, quelques vierges effarouchées à droite et a part ça, c'est tout. Pourquoi ne pas vous offusquer d'une caricature similaire de Macron fait par Charlie Hebdo ? Pourquoi ne pas nous rappeler les affiches du Parti Communiste qui étaient bien pires dans les années 30 et suivantes ?
Et puis sauf erreur de ma part, Macron n'est pas juif.
Et puis, si vous vous étiez renseigné vous auriez su que cette caricature n'est pas nouvelle le dessinateur Xav croque ainsi Macron depuis des semaines sans que personne ne moufte.
En fait, c'est parce que c'est venu des Républicains, c'est ça ?

A voir de l antismitisme partout, méfiez vous de ne pas le générer
Cdlt
Corto

Véronique Allouche a dit…


La caricature de Charlie Hebdo montrait un Mont Blanc dans sa bouche, symbole de la drague à droite , avec une casquette communiste, symbole de la drague à gauche. La caricature du LR est tout autre: Le chapeau haut de forme couplé au cigare était dans les années 30 un symbole important du juif avide d'argent et de pouvoir. La nuance est de taille!
Et peu importe que Macron ne soit pas juif, l'insulte va bien au-delà. Il est prétendu comme tel dans ce dessin antisémite par excellence.