ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 21 décembre 2016

Dans les babouches des Frères musulmans par Jean SMIA



DANS LES BABOUCHES DES FRÈRES MUSULMANS

Le billet d'humeur de Jean SMIA


                   

          C’est l’orientation de la politique étrangère de la France au Moyen-Orient. Depuis le fol espoir que des Printemps arabes puissent germer par éclosions spontanées, la France a montré une constante : ne pas contrecarrer l’influence des Frères musulmans dans l’ébauche de toutes les nouvelles gouvernances. Lorsque, avec le recul du temps, on constate les prises de position de la France devant les divers soubresauts advenus : on peut difficilement prétendre autre chose.



Quai d'Orsay

                    En effet, qu’il s’agisse de l’Égypte où elle évaluait Morsi comme un libérateur, ou de la Tunisie où elle considérait Ghannouchi comme un porte-drapeau démocratique, ou de la Libye pour laquelle la révolte contre Kadhafi n’ouvrait la voie ni aux Frères musulmans ni à Daesh, ou encore de la Syrie où l’opposition à Bachar tenait lieu de feuille de route ; à aucun moment le France du Quai d’Orsay n’a émis de réserves quant aux possibilités d’avancées du projet de ces gens. Projet en contradiction avec les objectifs des accords Sykes-Picot qui n’avaient qu’un seul objectif global : créer une ceinture pour barrer l’expansion de l’islam politique.
Isesco

                    Pourtant, le projet de ces gens est clairement décrit, défini, structuré et publié sur leur site Isesco-Stratégie [1]. Je n’invente rien : il y est précisément exposé comment noyauter et infiltrer toutes les institutions pour les transformer en une gouvernance à l’iranienne où ce sont les religieux qui définissent pour qui vous devez voter. Et où il est expliqué comment parvenir à modifier nos institutions pour qu’elles soient compatibles avec cet islam-là.

                    L’Isesco est financé par l’Unesco qu’elle a noyauté et une des conséquences de ce noyautage est l’attribution des Lieux Sacrés juifs aux musulmans. Ainsi, tout comme Hitler avait écrit et publié son projet de société, les Frères musulmans annoncent leurs projets et intentions. Avec le Quai d’Orsay pour allié, associé à quelques candidats en panne d’urnes à remplir et en y rajoutant des media dont l’actuel statut de dhimmis ne modifie que ceux à qui ils sont soumis, ils sont sur le point de remplir leur objectif.
                    Nous en sommes à un tel point de nombrilisme que personne ne veut voir, ni tenter de parer un danger clairement annoncé. Tarik Ramadan comme président en 2022 n’est plus une impossibilité.



Aucun commentaire: