ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 25 novembre 2016

Pardon, mais j'ai pas tout compris par Jean SMIA



PARDON, MAIS J'AI PAS TOUT COMPRIS

Le billet d'humeur de Jean SMIA


Et pourtant j'essaye fort !! Jusqu'à maintenant, je croyais que les inquiétudes majeures des électeurs français se situaient au niveau de l'emploi et de la sécurité.  Il y a cinq ans, ces électeurs avaient décidé d'éliminer un agité velléitaire, mais c'est Nafissatou qui les a obligés de choisir quelqu'un qui a, malheureusement, fait fausse route sur ces deux sujets.  



                       
Alors j'ai espéré entendre, au cours de cette campagne électorale de droite, des ébauches de projets constructifs ou novateurs sur l'emploi et la sécurité.
Au vu des prouesses et du professionnalisme à la fois des «spécialistes politiques» et des instituts de sondages à propos de la précision de leurs analyses sur la durée de vie de Bachar El Assad, sur le Brexit, sur Trump et sur Sarkozy, je me demande si je ne dois pas penser exactement le contraire de ce qu'ils nous annoncent.
Et lorsque je résume les positions de chacun des deux prétendants sur les deux sujets en question, je vois que pour créer de l'emploi, ils ne sont pas du tout d'accord : l'un veut supprimer 500.000 postes de fonctionnaires, l'autre seulement 200.000. Ainsi donc, il existerait un mécanisme qui fait que, pour chaque poste de fonctionnaire supprimé, il y aurait quatre ou six emplois du privé qui apparaîtraient : ce qui ferait quatre millions de chômeurs en moins. Mais comme je n'ai pas fait l'ENA, je me dis que c'est normal que je ne connaisse pas ce mécanisme.

Quant à la sécurité : l'un veut, pour nous sécuriser, «passer un pacte» avec les Musulmans français et leur construire, avec nos impôts, mosquées et écoles, afin qu'ils aient une «identité heureuse», mais je ne sais pas pourquoi il n'y pas d'autre «pactes» prévus afin que les Français protestants, catholiques, adventistes et bouddhistes aient, eux aussi, une identité heureuse. Les Français juifs, eux, ne comptent pas sur l’État pour bâtir le bonheur de leur identité.
Et l'autre a, comme Trump, le projet de se rapprocher de Poutine et de l'Iran. Je ne me sens pas plus sécurisé à cette idée, à moins que ce ne soit pour construire une digue anti-sunnites.
Quant aux échos qui me parviennent sur l'état des finances de notre armée au vu du coût des engagements militaires en cours et qui n'était absolument pas provisionné au budget, je reste perplexe car aucun des spécialistes sus-cités n'en parle...c'est inquiétant, car je ne peux pas en penser le contraire de ce qu'ils diraient et je sais qu'on n'a pas les moyens de perdre la guerre.

2 commentaires:

Marianne ARNAUD a dit…

On ne vous demande pas de comprendre, on vous demande de voter. C'est quand même pas difficile à comprendre !

Cordialement.

V. Jabeau a dit…

Comment oser écrire que "Nafissatou nous a forcés de choisir" Hollande ? DSK a transigé comme Le permet Le droit américain.
C'est épouvantable d'écrire des choses pareilles, et Le reste de votre post n'est pas très élevé non plus.
À oublier.