ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 18 septembre 2016

Chère solidarité par Jean SMIA



CHÈRE SOLIDARITÉ

Le billet d'humeur de Jean SMIA


Jamais personne ne pourra changer le fait qu'il est dans la nature humaine de tremper ses doigts, en cachette, dans le pot de confiture. Depuis que le monde est monde, il n'existe aucun domaine d'activité professionnelle ou politique dans lequel on n'a jamais mis à jour d'escroqueries, de prévarications, de détournements ou de corruptions. Bien sûr, nous nous imaginons protégés par le rôle d’anticorps du pouvoir d'investigation d'une presse libre, difficile à museler.



Cependant, si je vous disais qu'il existerait un domaine où transitent des sommes d'argent gigantesques depuis des dizaines d'années, qui n'a jamais fait l'objet d’enquêtes sérieuses et dans lequel n'aurait jamais été mis à jour le moindre détournement: le croiriez-vous? Serait-il crédible que, dans une organisation internationale qui emploie un nombre incalculable de fonctionnaires de toutes origines, qui dispose d'un budget annuel colossal, on n'ait jamais démasqué, depuis plus cinquante ans qu'elle existe, le moindre fonctionnaire corrompu?
Il s'agit de l'aide humanitaire. Selon qu'il advienne une catastrophe naturelle ou des conflits armés, cette organisation parvient à fournir, livrer et distribuer, au pied levé, des quantités impressionnantes de matériel de toute nature, des vivres, des médicaments, etc..
Mais qui les fournit et à quel prix ? Quel acheteur sélectionne le matériel ? Qui vérifie qu'il n'y a pas de «lien» entre acheteurs et fournisseurs ? Et que les rétro commissions n'existent pas ? Et comment cela se vérifie-t-il et par qui? Surtout, qu'en général, il y a urgence et que tout contrôle retarderait la livraison.

Il est public que le financement provient d’œuvres caritatives, d'ONG, de subventions de municipalités, des gouvernements, et d'associations laïques ou confessionnelles, il est aussi acquit que nombre d'acteurs sur le terrain sont des bénévoles, et loin de moi l'idée de dévaluer cette admirable organisation. Cependant, car il y a malheureusement un cependant : il y a beaucoup d'argent en circulation, et il est impossible, étant donné la nature humaine, que l'on n'y ait jamais, en cinquante ans, démasqué le moindre corrompu.

La charité, la fraternité et la solidarité ne s'opposent ni à la circonspection, ni à la clairvoyance.

1 commentaire:

zeev a dit…

Les telethon, les restos du coeur, pour ne parler que de ce type de solidarité en France, n'échappent pas a ce que vous venez de souligner.
Il y a déjà eu des découvertes de pot aux roses, notamment il y a quelques années dans l'affaire retentissante de la ligue contre le cancer.
Par extension on peut dire également que l'affaire du sang contaminé est une affaire de corruption.