ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 13 décembre 2015

Quand la COP21 tourne au FLOP21 par Marianne ARNAUD



QUAND LA COP21 TOURNE AU FLOP21

Par Marianne ARNAUD

            
          On ne pourra pas dire que tout n'a pas été fait pour que cette COP21 soit un grand succès ! COM21, ont même clamé les mauvais esprits ! En effet :150 chefs d'Etat réunis autour de notre Président - qui venait d'avoir à faire face à la plus grande attaque terroriste depuis la Seconde guerre mondiale - reconnaissaient que se posait à cette Conférence sur le climat «l'un des plus graves défis que doit affronter l'humanité», ainsi que l'a dit Vladimir Poutine, et Barack Obama affirmait  le «devoir de bâtir un monde digne de nos enfants». François Hollande déclarant : «Il s'agit de l'avenir de la planète, de l'avenir de la vie» se présentait donc, face au monde, en chef de guerre et en sauveur de la planète.


Philippe Verdier

            Tous les media étaient au diapason, et n'allons pas chipoter sur le licenciement de Philippe Verdier, chef du service météo de France Télévisions, qui osait prédire que ces conférences n'aboutissent à rien et que si la conférence de Paris avait lieu à l'autre bout du monde, on n'en parlerait pas autant. Ce rabat-joie avait mille fois mérité le sort que son employeur lui avait infligé !
            Et c'est ainsi que, comme le remarque Valeurs actuelles, sermons, avertissements, appels à manifestations et à contribution financière, ont saturé l'espace public. Et peu importe si le professeur Rémy Prud'homme confirme : «La COP 21 est avant tout un spectacle et ça n'est même que cela. L'Inde et la Chine ont dit clairement, avant même le sommet, qu'elles n'avaient aucunement l'intention de réduire leurs émissions de dioxyde de carbone mais qu'elles allaient simplement essayer de réduire le rapport entre leur volume d'émission et leur croissance.... Le cas de l'Inde est certainement significatif. Il constitue un amusant échantillon de tsunami de publicité mensongère qui nous attend dans les mois à venir».
            Mais qu'à cela ne tienne, depuis plus d'une semaine, une armée de négociateurs s'essayent à faire la transition entre les rapports techniques et ce sur quoi les politiques sont censés s'accorder. Le travail n'est pas mince et se compte en nuits blanches qui succèdent aux nuits blanches, et qui aboutiront peut-être à un accord, aujourd'hui, demain ou après-demain...

           Et Philippe Verdier d'oser la ramener : «La COP 21 manipule l'opinion ... En vérité le seul enjeu sera de garantir à l'ONU la prolongation de sa mainmise sur le climat et l'organisation des prochaines COP...»

            Mais laissons à Rémy Prud'homme le mot de la fin : «La connaissance du climat est encore dans l'enfance : elle n'existait pas dans les années 1980. Elle avait, pour devenir une vraie science, besoin de temps et d'indépendance. Elle n'a eu ni l'un ni l'autre».

Aucun commentaire: