ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mercredi 6 mai 2015

SLATE : EN ISRAËL, LES ÉTHIOPIENS SONT LES NOUVEAUX MAROCAINS



EN ISRAËL, LES ÉTHIOPIENS SONT LES NOUVEAUX MAROCAINS

Par Jacques BENILLOUCHE, Slate.fr

Les manifestations violentes en Israël de Juifs éthiopiens rappellent étrangement les manifestations des originaires d’Afrique du Nord dans les années 1970. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. La cohabitation de communautés de différentes contrées ne se fait pas sans heurts, même si elles ont en commun la même religion. Hier, les Juifs d’Afrique du Nord souffraient de discrimination et aujourd’hui c’est au tour des Juifs éthiopiens, victimes en plus de racisme.


En Israël, dans les années 1970, les Blacks Panthers, par similitude avec les Afro-Américains, conduits par le leader marocain Charlie Biton, avaient créé un mouvement de protestation et de soutien des immigrants d’origine marocaine. En communauté de destin avec les Arabes israéliens, ils avaient constitué la première organisation qui s’était donnée pour mission d’œuvrer pour la justice sociale et pour la défense des défavorisés orientaux, victimes de discrimination dans le pays.

Cliquer sur le lien pour lire la suite de l’article sur Slate.fr

5 commentaires:

Michel MIVY a dit…

Rien de surprenant, cette révolte est saine, pourvu que les dirigeants soient assez intelligent pour résoudre le problème.

Albert GUENOUN a dit…

Malheureusement il existe encore de beaux restes vis à vis de la discrimination envers les juifs orientaux originaires d'Afrique du Nord comme il est rappelle dans l'article complet sur Slate.fr. Le problème des Ethiopiens prendra du temps environ 30 ans pour les marocains. Petite anecdote en 2005 soit il y a 10 ans je dirigeais un gros projet routier en Roumanie et une partie de travaux était réalisée par une entreprise Israélienne membre du premier groupe de travaux publics d’Israël. Le directeur de l'entreprise était étonné d’apprendre que je sois un ingénieur juif originaire d’Afrique du nord et sépharade comme mon aspect physique ne le montrait pas car il n'imaginait pas qu'un juif sépharade se voit confier un tel poste ! C’est une petite anecdote qui en dit long sur les piques vis à vis la future intégration des olims français majoritairement originaires d’Afrique du nord.

Ahmed DJEBALI a dit…

Les stigmatisations comme les haines racistes sont des tares universelles, espérons que cet épisode malheureux permettra à tous de trouver la réponse intelligente à ces comportements d'un autre âge et d'une autre époque!

Daniel GAL a dit…

Tout n'a pas commencé avec les panthères noires mais bien avant à Haifa a WADI SALIB en 1959.

j'ai eu le privilège d'assister en Israël quelques mois après avec un groupe important de jeunes juifs de l'étranger, à une rencontre avec Ben Gourion . A l'entendre on sentait que ces événements de Wadi Salib le préoccupaient beaucoup lui et ses ministres, les dirigeants du pays se mobilisèrent . ils créèrent par exemple le mouvement Oded et d'autres institutions.

Les résultats positifs nous les voyons aujourdhui. La communauté d'origine nord africaine est très bien représentée à tous les niveaux dans notre cher pays. Mobilisons nous pour que des solutions soient prises très rapidement afin de voir des résultats dans un avenir très proche. suivre par exemple l'exemple de la société créée par l'ambassadeur Hanan Heynor qui distribue des bourses de formations dans tous les secteurs à des jeunes d'origine éthiopienne.Je suis benevole dans un centre des affaires sociales a Kiriat Menahem où il y a une grande population d'origine éthiopienne . Les assistantes sociales font un travail magnifique mais il leur faut des budgets

Michele DALLAL a dit…

Article magistral et tellement exact!!!

M'a réveillé certaines blessures!