ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 18 avril 2015

COMMÉMORATIONS Par Gérard AKOUN


COMMÉMORATIONS

Par Gérard AKOUN


Aujourd’hui, nous rappelons la mémoire de ces six millions de Juifs, des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants qui ont été assassinés par balles ou gazés dans les camps de la mort. Dimanche prochain, nous rappellerons la mémoire de ceux qui ont combattu les armes à la main, dans les ruines  du ghetto de Varsovie, pour avoir le droit de choisir leur mort.  Nous les réunissons dans notre souvenir.




À l’heure où la génération qui a vécu la Shoah s’éteint doucement, naturellement, il est sans doute plus fondamental encore de consacrer une journée au souvenir. Zakhor : «souviens-toi de ce que t’a fait Amelek quand vous étiez en chemin à votre sortie d’Égypte». Ce commandement de Deutéronome 25,17 est toujours valable aujourd’hui et reste un devoir et un travail de chaque génération. Six millions de morts valent bien une journée de recueillement, de souvenir et de réflexion. Yom Ha-Shoah ne doit pas être seulement le rappel de cette période sombre et l’hommage à ses victimes, il doit être, aussi, l’affirmation toujours renouvelée, de notre vigilance face à tous les signes de résurgence d’un antisémitisme qu’on aurait voulu définitivement révolu.
- A gauche signature de l'accord : mais je crois que cela arrivera   - A droite Yom Hashoah : balivernes, je ne crois pas que cela a eu lieu 

L’assassinat d’Ilan Halimi, les assassinats commis à l’école Ozar Hatora de  Toulouse, l’attentat du musée juif de Bruxelles, et au début de l’année la tuerie de l’hyper cacher de la porte de Vincennes nous ont prouvé deux choses ; la première, si on pouvait encore en douter, que l’antisémitisme n’avait toujours pas été éradiqué mais que l’ennemi avait changé. La seconde que nous vivons dans un pays dont les dirigeants,  qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition, reconnaissent explicitement et condamnent avec fermeté le caractère antisémite de ces crimes. «La France sans ses juifs ne serait  plus la France» ont déclaré le Premier Ministre et le Président de la République, quel plus bel hommage !

Mais nous devons rester vigilants. Quatre millions de français sont descendus dans la rue pour protester, condamner les crimes commis par Coulibaly et les frères Kouachi. Auraient-ils été aussi nombreux, s’ils n’y avaient eu que des Juifs assassinés parce que juifs dans l’hyper cacher de la porte de Vincennes ?  Peut-être pas, mais je crois qu’il y a eu une prise de conscience, au sein de la nation française, de la gravité de la situation. Confiance et vigilance doivent être les deux pôles de la vie juive dans la France d’aujourd’hui: c’est ce qu’illustre ce sondage organisé au mois de mars par la Commission nationale consultative des droits de l’homme, 85% des sondés considèrent «que les Français juifs sont des français comme les autres». Mais les préjugés persistent, 63% des sondés estiment que «les Juifs ont un rapport particulier à l’argent, 33% qu’ils ont trop de pouvoir en France, 56% qu’Israël compte plus que la France pour les Juifs français»
Yom Ha-shoah est là pour que le souvenir perdure et se transmette et que pour les morts ne meurent pas une seconde fois en tombant dans l’oubli, essentiellement, de la jeune génération. Nous devons évoquer l’histoire avec nos enfants mais nous devons aussi leur donner l’image d’un judaïsme qui n’est pas fait  uniquement de souffrance mais aussi porteur de vie, de joie et d’avenir.  
Mais le travail de mémoire concerne aussi les non-juifs, la Shoah n’est pas un accident lié à un quelconque particularisme, elle concerne l’humanité dans son ensemble, il faut l’étudier, non pour plaindre les Juifs, leur accorder des droits particuliers ou mieux les protéger mais pour savoir jusqu’à quel degré d’inhumanité, l’homme peut s’abaisser. En Occident, dans nos pays, nous avons tiré la leçon de cette histoire, malheureusement, elle n’est pas encore universelle, d’autres ennemis se sont dressés qui menacent le monde entier.

Aucun commentaire: