ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 17 février 2015

YAËL GERMAN : LA «GAUCHISTE» REPENTIE DE YESH ATID



YAËL GERMAN : LA «GAUCHISTE» REPENTIE DE YESH ATID

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps


Les vedettes des élections ne sont pas toujours les têtes de liste. Nous avons décidé de nous intéresser aux candidats «seconds couteaux» dont la personnalité illustre mieux l’identité de la liste. Après Elie ELALOUF, troisième de la liste Kulanu menée par Moshe Kahlon, Stav SHAFFIR quatrième sur la liste du Camp sioniste, Ayelet SHAKED troisième sur la liste HaBayit Hayehudi, Miri REGEV cinquième de la liste Likoud, Orly LEVY-ABECCASIS deuxième de la liste Israël Beiteinou, Yaël GERMAN, troisième sur la liste Yesh Atid de Yaïr Lapid, fait à présent l’objet de notre analyse.



Yaël German est née le 5 août 1947 à Haïfa. Titulaire d'un BA en histoire de l'Université de Tel Aviv, d’un certificat d'enseignement, et d'un MBA du Centre interdisciplinaire d'Herzliya, elle a servi comme directeur de l'école Tehilla pour l'éducation des adultes et en tant que gestionnaire d'un cabinet de conseil politique de 1993 à 1998. Elle a été membre du conseil municipal de 1993 à 1998 puis maire d'Herzliya de décembre 1998 à janvier 2013, date à laquelle elle a été élue députée de Yesh Atid.
Avec le député Nissan Horovitch de Meretz

Yaël German est une transfuge du parti de la gauche de la gauche, Meretz, dont elle a défendu les couleurs à la mairie de Herzliya de 1993 à 2013. Connue pour son dévouement à la qualité de vie de ses électeurs, elle a mené la bataille contre les antennes cellulaires dans les zones résidentielles. Elle a été le fer de lance du développement de sa ville tout en favorisant l'harmonie entre les diverses populations de la ville. Yaël a occupé le poste de ministre de la Santé de mars 2013 jusqu'en  décembre 2014. Elle est mariée et mère de deux enfants.
A la Knesset

Elle s’est distinguée en tant que ministre en offrant aux homosexuels le droit d’user de la GPA (gestion pour autrui ou mère porteuse) : «Les hommes méritent aussi l’égalité sur ce point. Le fait que l’homme n’ait pas d’utérus ne signifie pas qu’il ne pourra pas réaliser son désir d’être parent, comme la plupart de nous, le désir d’avoir un enfant et de le porter dans ses bras». Elle avait ainsi fait preuve d'une attitude générale d'ouverture dans toutes les questions relatives aux droits de la communauté gaie et lesbienne. Les politiciens orthodoxes avaient tenté de saboter le projet de loi garantissant les droits de maternité de substitution aux parents célibataires et les couples de même sexe mais en vain. Les ministres représentant le parti HaBayit Hayehudi, Uri Ariel en tête, avaient déposé un recours auprès du Comité ministériel pour la législation. Yaël German avait refusé de se rendre aux manœuvres politiques de HaBayit Hayehudi et la loi était passée avec le soutien des centristes, du Parti travailliste et du Meretz.

Yaïr Lapid a fait appel à Yaël parce qu’il cherchait une caution de gauche à sa liste multicolore puisqu’elle comptait des laïcs, des religieux, des rabbins, des militaires et des gens de gauche. Elle avait d’autre part prouvé qu’elle pouvait, en tant que Meretz, gérer une ville de «riches» sans pour autant perdre son âme. Au contraire, elle a été adoptée par toute une population qui avait compris qu’elle n’agissait pas en tant qu’idéologue d’un parti mais en tant que dirigeante au service de ses concitoyens. Lapid a d’ailleurs décidé de la placer en 3ème position sur la liste aux élections de mars 2015 pour prouver qu’il était capable de composer avec des anciens militants de la gauche.
Hôpital Beilinson anti-bombes

   En tant que ministre, elle a calqué la gestion de son ministère sur celle de sa ville, recherchant l’intérêt commun plutôt que les intérêts sectoriels. L’une de ses dernières activités de ministre a été l’inauguration du plus grand service d’urgence résistant aux bombes à l’hôpital Beilinson de Petah-Iikva. Le service s’étend sur 5.000 mètres-carrés et pourra absorber 200.000 malades par an.
   Yaël German a surtout prouvé qu'il ne fallait pas être médecin pour gérer le ministère de la santé. Le succès de la liste Yesh Atid décidera de son avenir. Il faut cependant lui savoir gré que, malgré sa présence dans une liste centriste, elle n'a pas abandonné ses idéaux progressistes qu'elle a puisés dans le parti, où elle avait fait ses premiers armes politiques, à savoir la promotion d'égalité, la critique de l'ordre social et le souci d'une plus grande justice sociale. Elle a certainement dû se trouver mal à l'aise dans un gouvernement où la droite dure était majoritaire et où l'ultra libéralisme inspirait les mesures économiques. 

  

2 commentaires:

Corine ROUFFI a dit…

super portrait Jacques ... Ce qui démontre bien que la politique est liée aux idées et à nos valeurs et non à l'appartenance à un parti. D'accord Rosy de gauche mais vu le niveau de vie de Hertziliya, je pense que l'on peut lui faire confiance non ?

邓大平 עמנואל דובשק Emmanuel Doubchak a dit…

Je serais plus nuancé que Corine, car je pense qu'en politique, les mots d'ordre et accords vont parfois vraiment à l'encontre des idées ou des capacités de réalisation des individus.