ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 13 janvier 2015

PARIS CENTRE DU MONDE Par Marianne ARNAUD



PARIS CENTRE DU MONDE

Par Marianne ARNAUD


Paris est le centre du monde mais la France est le seul pays démocratique où on tue des Juifs parce qu'ils sont juifs. Ce vendredi 9 janvier 2015, quatre otages de l'Hyper Cacher du cours de Vincennes à Paris ont été massacrés par le multirécidiviste, Amedy Coulibaly, condamné à cinq ans de prison en 2013, pour sa participation au projet d'évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien membre du GIA algérien. Amedy Coulibaly a été libéré fin 2014.





Il s'appelait Yoav HATTAB, il avait vingt-deux ans. Il était le fils cadet du Grand rabbin de Tunis. Il était à Paris pour préparer un BTS de commerce international.
Il s'appelait Yohan COHEN, il avait vingt-trois ans. Il était employé à l'Hyper Cacher.
Il s'appelait Philippe BRAHAM, il avait quarante-cinq ans. Il était père de quatre enfants. Il faisait ses courses d'avant shabbat à l'Hyper Cacher.
Il s'appelait Michel SAADA, il avait soixante-trois ans. Ses deux enfants vivent en Israël. Il projetait de les rejoindre.

Cimetière de Guivat Chaoul à Tel-Aviv

Ils seront tous quatre enterrés en Israël. La France n'a pas su et pas pu les protéger. Ce matin, il n'y a pas lieu d'être fier d'être français.

5 commentaires:

Jean Smia a dit…

Madame,

L'émotion et le besoin de réagir vous font perdre tout sens de la mesure et de la réflexion.

Quant à moi, ce ne sont pas les agissements d'un débile qui influeront quoi que ce soit dans mes sentiments, et plus particulièrement sur le fait que je sois fier d’être Français.

Par ces mots qui dépassent certainement votre pensée : vous faites votre le comportement de ces cloportes, puisque vous généralisez à toute une nation les erreurs de jugement de quelques idéologues politiques qui ont mené ce dangereux individu à une libération anticipée.

À la place d'un « mea culpa », aussi incongru qu'inefficace, j'attends de nos gouvernants, de nos élus et de nos institutions, une réflexion sur les faits suivants :
- Si les lois qui permettent aux services chargés de la protection contre le terrorisme d’être plus efficace, qui ont été récemment votées, dont le décret d'application n'est pas encore signé, si ces lois avaient été votées plus tôt, combien de victimes seraient encore vivantes aujourd'hui ?
- Qui, au gouvernement, a préféré prioriser les lois sur le mariage sur la sécurité des citoyens ?
- Combien d'autres cas similaires ont été mis en liberté anticipée ? Où sont-ils aujourd'hui ?

Ce sont de ceux-là, ou de celle là, que doivent venir les « mea culpa ».

Marianne ARNAUD a dit…

@ Jean SMIA

Je vous concède que ceux qui ont saturé nos téléviseurs avec les images de Patrick Pelloux pleurant dans les bras de François Hollande ont bien plus "le sens de la mesure et de la réflexion" que moi.
Et ils en tireront d'ailleurs un certain avantage.
Mais pour ce qui est de vos propres attentes, j'ai peur que vous n'ayez à attendre encore longtemps.

Cordialement.

Corto74 a dit…

monsieur Smia ,
Je ne comprends pas votre commentaire par rapport au billet ? Pourriez-vous m'éclairer ?

Jean Smia a dit…

@ corto 74

- Mon commentaire concerne la conclusion : «  il n'y a pas lieu d’être fier d’être Français »
- Mes questions concernent l'action et l'éventuelle responsabilité de MMe Taubira qui a préféré prioriser la loi du mariage alors que depuis l'affaire Merah, on savait que nos lois étaient insuffisantes.

Marc a dit…

Bravo Madame. Limpide et touchant!