ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 26 septembre 2014

LE PRIX DU SANG Par Marianne ARNAUD



LE PRIX DU SANG

Par Marianne ARNAUD
copyright © Temps et Contretemps 




         
          Notre ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve aura eu beau marteler plusieurs fois : «la France n'a pas peur», aujourd'hui, après l'atroce et barbare décapitation de Hervé Gourdel par les égorgeurs de l'EI, les Français savent qu'ils devront, à plus ou moins brève échéance, payer le prix du sang pour cette guerre contre l'islam radical où la France est en première ligne.



Attentats

Madrid 2004



          Qui a oublié les attentats de Madrid de 2004 et de Londres de 2005, après l'invasion de l'Irak par les Anglo-Américains ? Or l'internationale djihadiste a été très claire qui, dès le 22 septembre – c'est-à-dire moins de trois jours après les frappes françaises contre l'E.I – déclarait : «Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – tuez-le de n'importe quelle manière. Si vous ne pouvez pas trouver d'engin explosif ou de munitions, alors isolez le Français infidèle. Écrasez-lui la tête à coups de pierre, égorgez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étranglez-le, empoisonnez-le... »
Merah-Nemmouche

          Cette diatribe sonne comme un ordre de mission en direction de tous ces admirateurs de Mohammed Merah ou Mehdi Nemmouche dont on nous dit qu'ils sont pléthore dans nos banlieues et qu'on nous a longtemps présentés comme des «loups solitaires». Alors qu'en réalité ils étaient partis pour le djihad, avaient subi la propagande terroriste, avaient suivi un entrainement militaire, et étaient revenus en Europe où ils étaient prêts pour entrer en action n'importe où.
          Si pour l'heure – et c'est tout à l'honneur de la France et de la communauté nationale – l'unité nationale s'est faite autour du deuil qui a frappé le pays à l'occasion de l'exécution abjecte de Hervé Gourdel, il n'en reste pas moins que bien des questions soulevées par cette nouvelle guerre d'Irak demeurent, à ce jour, sans réponse.

Enlisement
Commandos de l'armée française


          Ainsi, combien de temps durera-t-elle ? Ne risque-ton pas l'enlisement ? Alors que notre armée est déjà engagée sur plusieurs autres fronts, avons-nous les moyens en hommes et en matériel pour soutenir une nouvelle guerre dont on ignore quelle sera l'issue?
Caricature de l'algérien Dilem

          Et surtout - sujet que personne n'évoque aujourd'hui - quels moyens allons-nous mettre en œuvre pour lutter contre cet «ennemi de l'intérieur» dont parlait Manuel Valls du temps où il était ministre de l'Intérieur, ces centaines de jeunes Français partis pour le djihad se former en Syrie, qui sont de retour sur le sol national et représentent une véritable menace pour notre peuple ?

1 commentaire:

Jean Smia a dit…

Tout le monde a rencontré, dans sa cour de récréation, ce petit roquet qui, face au costaud de l'école qui brandit son poing, le défie : « vas-y, tapes si t'es un homme !! », puis la joue rougie et enflée par la baffe s'éloigne, et retiens ses larmes en grommelant : « même pas mal !! »  
Et, depuis la cour de l'école primaire, tout le monde sait qu'il est sage d'éviter de défier quelqu'un de menaçant.
Tout le monde......sauf Monsieur Cazeneuve : « la France n'a pas peur !!!!!!….......vas-y, tapes si t'es un homme !!!!!!
Moi ? Oui, j'ai peur... j'ai peur depuis que je sais que ce sont ces gens qui sont chargés de protéger ma famille et ceux que j'aime.