ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 4 mai 2014

JEAN XXIII, JEAN-PAUL II ET LES JUIFS Par Marianne ARNAUD



JEAN XXIII, JEAN-PAUL II ET LES JUIFS

Par Marianne ARNAUD
copyright © Temps et Contretemps



Le dimanche 27 avril 2014 a eu lieu à Rome, la canonisation de deux très grands Papes modernes : Jean XXIII et Jean-Paul II. Or le lundi soir regardant le film sur Jean-Paul II que diffusait la chaîne KTO, je me disais que personne ne s'était trop attardé, dans ses commentaires, sur la relation de ces deux Papes avec les Juifs. Il me parut qu'il ne serait pas inopportun d'en dire un peu plus, sur le sujet, ici et maintenant.



Jean XXIII meilleur pape

Voilà ce que dit Baruch Tenembaum, cet Argentin de quatre-vingts ans, très connu pour son engagement en faveur du dialogue inter-religieux : «C'est évident pour moi, sans aucun doute, Jean XXIII a été le meilleur Pape de l'Histoire pour le peuple juif.» Et de fait, à partir de 1935, en tant que délégué apostolique en Turquie, il aidera à sauver des milliers de Juifs d'Europe de l'Est des nazis, en distribuant des certificats de baptême.
Jean XXIII élu Pape le 28 octobre 1958, pour la première fois le Vendredi Saint 1959, à sa demande, l'Église catholique cesse de prier pour les «Juifs perfides». Le 11 octobre 1962 il convoquera le Concile Vatican II. Il demande que la question des relations de l'Église catholique avec les Juifs soit abordée.
Vatican II

Il mourra le 3 juin 1963, mais le 28 octobre 1965 la déclaration Nostra aestate, sur les religions non chrétiennes est votée. Dans la déclaration N° 4 concernant la religion juive, on peut lire : «… En outre, l'Église qui réprouve toutes les persécutions contre les hommes, quels qu'ils soient ne pouvant oublier ce patrimoine qu'elle a en commun avec les Juifs, et poussée, non par des motifs politiques, mais par la charité religieuse de l'Évangile, déplore les haines, les persécutions et toutes les manifestations d'antisémitisme qui, quels que soient leur époque et leurs auteurs, ont été dirigés contre les Juifs...» Vatican II se terminera le 8 décembre 1965 sous le pontificat de Paul VI.

Jean Paul II


Karol Wojtyła, le futur Jean-Paul II, a grandi dans un contexte de culture juive florissante du côté de Cracovie en Pologne. On connaît de lui un grand nombre de textes et de discours sur le sujet des relations entre l'Église et les Juifs, rendant hommage aux victimes de la Shoah. Il fut le premier Pape à visiter une synagogue et aussi le premier Pape à se rendre à Auschwitz. Il déclare que les Juifs «nos frères bien-aimés» sont nos «frères aînés» ! 

Pour favoriser le rapprochement de l'Église catholique avec les Juifs, il conduit un «examen de conscience» au sujet des fautes commises contre les Juifs au cours de l'Histoire de l'Église. Et devant le Mur des Lamentations, à Jérusalem, il prie ainsi :

«Dieu de nos Pères,Tu as choisi Abraham et ses descendants pour apporter ton Nom aux Nations. Nous sommes profondément attristés par le comportement de ceux qui au cours de l'Histoire ont fait souffrir tes enfants, et, implorant ton pardon, nous voudrions nous engager sur la voie d'une fraternité authentique avec le Peuple de l'Alliance»


1 commentaire:

Marc a dit…

Bel article!