ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 23 février 2014

UKRAINE : EN SANG OU EN SCÈNE ?




UKRAINE : EN SANG OU EN SCÈNE?


Par le Journal de Personne

            
          Usant de son talent infini et de son style imagé incomparable, le Journal de Personne nous explique à sa façon la réalité du problème de l’Ukraine. Quelques mots plutôt que de longs discours et l’on comprend mieux la problématique de la révolution qui traverse un pays coupé en deux parties : l’Orientale et l’Occidentale.



video


Ce matin, on m’a demandé ma main.
Deux prétendants qui rivalisent  d’ingéniosité
Le premier me proposa carrément du cash
Et le second de convertir ma monnaie de singe en devises.
Je les appelle : Cash et Converter

Tu ne sais jamais qui t’enfonce, qui te récupère
Je m’appelle UKRAINE… Je n’ai ni vin, ni veine
Parce que j’ai toujours été à la traîne
Victime de l’Histoire qui fait les rois et défait les reines
C’est l’enfer au-dedans.

Parce que je ne sais toujours pas quel prétendant choisir au dehors :
Prisunic ou Magasins réunis?
Le premier avec ses bouteilles de gaz
Et le second avec ses bouteilles d’alcool.
Avec le froid par ici, j’ai envie de me réchauffer
Avec la pauvreté par là, j’ai envie de m’enivrer, hiver comme été.

Je suis… j’ai toujours été ballotée…Tiraillée dans ma tête, dans mes entrailles
À qui dois-je céder mon hymen recousu?
Parce qu’il n’y a plus rien de vierge dans ce pays
Les anges sont dépucelés… les dieux dépecés… et les hommes en ont assez!
On ne peut rien contre la corruption… Avec tout de même une spécificité ukrainienne :
Pas d’incorruptibles, que des corrompus.

On ne craint pas le mal, nous sommes plutôt mauvais.
Et nous cherchons désespérément des méchants pour gouverner nos gouvernants
Pour partager avec nous la même illusion de la liberté.
Le premier prétendant me dit qu’il n’y a que la réalité qui libère
Avec quelques milliards, tu seras pépère!
Le second prétendant me dit qu’il n’y a que le rêve qui prospère
Avec quelques roublards, tu seras mémère!

Que choisir ? Pourquoi choisir ?
Mais j’ai du mal à dissocier mon UKRAINE de mes mauvaises graines.
Je trime… et je trime… et je trime
Je vois mon sang couler à flots…Et mon corps assimilé à un gros lot
Condamnée à choisir entre le cancer et le sida
Non, pas de nuit nuptiale, mais un lit d’hôpital
Vieille fille ou mari infernal?

Par ici, on bosse, au lieu de convoler en justes noces
Parce qu’il n’y a pas d’amour sans négoce
Avec cet arrangement, c’est tout le pays qui veut nourrir ses gosses
Pourrir ou mourir? C’est le moment de choisir : Poutine ou la ruine ?
C’est la mort qui me procurera le plus d’adrénaline.

Je garde la main… Et je renonce à demain…

Aucun commentaire: