ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 17 décembre 2013

TABLE RASE DE LA FRANCE ÉTERNELLE Par Marianne ARNAUD



TABLE RASE DE LA FRANCE ÉTERNELLE

Par Marianne ARNAUD
copyright © Temps et Contretemps

Ayrault-Copé

Jean-Marc Ayrault a beau fulminer contre Jean-François Copé, ce «menteur», cet «irresponsable», il n'en reste pas moins que c'est bien le premier ministre qui explique : «On veut changer la manière d'aborder l'intégration».



Politique d’intégration


Dans la lettre de mission donnée aux personnalités qualifiées choisies pour présider aux cinq groupes de travail supervisés par dix ministres, à qui il a été commandé ce rapport sur la «refondation de la politique d'intégration», il a été précisé : «Une telle démarche ne peut réussir qu'à la condition d'admettre que la richesse de l'héritage légué par les migrants au fil des âges fait partie de l'identité française».


Forts de ce préalable qui vise tout simplement à faire disparaître l'intégration telle que nous la concevions jusqu'à aujourd'hui, on peut dire que les experts n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Ils préconisent, entre autres, l'abandon du terme «intégration» pour «faire France en reconnaissant la richesse des identités multiples», la création d'un «délit de harcèlement racial» et d'une «Cour des comptes de l'égalité», de considérer la France comme un «pays plurilingue dont le Français serait la langue dominante», et donc de valoriser l'enseignement de l'arabe et des langues africaines dès le collège et d'autoriser le port du voile à l'école pour «assumer la dimension arabe-orientale de notre identité», et aussi de revoir l'histoire de France où il est trop question «des mâles blancs et hétérosexuels» en insistant sur l'apprentissage de la colonisation et de la traite négrière.


Qualité des travaux


Malgré l'aspect à maints égards choquant et même scandaleux de ce rapport, Jean-Marc Ayrault n'en avait pas moins salué «la grande qualité des travaux» avant de le mettre en ligne sur le site internet de Matignon. Dans ces conditions, et devant la levée de boucliers qui a suivi l'officialisation de ce rapport, le premier Ministre est-il bien crédible lorsqu'il affirme que la «position du gouvernement ne s'identifie pas aux rapports qu'il reçoit» ?

N'assiste-t-on pas plutôt à une tentative en règle de détruire ce qu'il restait encore de la France éternelle, de son histoire, de sa langue, de sa culture, auxquelles adhèrent tous les Français et tous ceux qui ont choisi de faire partie de son peuple, et ainsi, de constituer une Nation capable d'intégrer et d'assimiler ceux qui se reconnaissent en elle ? 
Max Gallo


«La France va-t-elle mourir ?» se demandait déjà Max Gallo, dans un Plaidoyer pour une renaissance nationale. «Le présent est sombre, l'avenir incertain», mais, ajoutait-il, «on n'efface pas facilement une nation comme la nôtre. À chaque moment de notre histoire, elle a réussi à échapper à l'abîme et à forger un nouveau maillon de l'identité nationale... »

Il est grand temps que le peuple de France reprenne son destin en mains pour «échapper à l'abîme» dans lequel ses gouvernants veulent le précipiter.

2 commentaires:

AMMONRUSQ a dit…

Bonjour,
Je vous avouerais que j'en aie marre de toutes ces reculades des uns et des autres, au non de qui et au non de quoi cette France doit son existence, certes elle le doit à ces divers apports que furent au fil des siècles les populations qui se sont reconnus dans ses valeurs depuis Charlemagne, mais pas aux dernières qui veulent les remplacer par leur obscurantisme !(je rappelle que ma famille est arriver aux environs de 1800) en France.

Nina a dit…

Hallucinant ce rapport, et plus hallucinant encore la désinvolture
avec la quelle le président Hollande
et le premier ministre l'ont désavoué comme si ils n'en étaient pas les commanditaires. Les Français
auront néanmoins compris que dans
ce gouvernement on avance ses pions
sans avoir l'air de rien et pour
voir si on peur aller un peu plus loin dans la destruction de nos valeurs.
Je suis scandalisée par ces méthodes et j'espère bien que tout
sera mis en oeuvre pour chasser ces traitres malfaisants.