ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 22 août 2013

HÉRÉSIE EN TUNISIE par le Journal de Personne



HÉRÉSIE EN TUNISIE

Par le Journal de Personne


La Foi dit : «Tu ne citeras pas le nom de ton Dieu, en vain»

Vainement et pour manifester ta vanité

Cette Loi vaut et a toujours valu pour les trois religions du Livre.

Cliquer pour voir la vidéo








Ce qui est noir, dans les cœurs, reste noir : on ne peut le blanchir.

Du blasphème à l’anathème, il n’y a qu’un pas et on a vite fait de le franchir.

Bon sang ! Soyons purs au lieu d’exiger la pureté.

Loyaux au lieu d’afficher sa loyauté

Libres au lieu d’ériger une statue à la liberté.



Dieu ne réclame aucune publicité

Sa puissance et sa clémence sont immenses

Lorsque j’ai découvert comme tout citoyen tunisien ces deux panneaux, je suis tombée des nues…

Devant l’insoutenable perversité des faux croyants et des mauvais enfants de la cité.

Hérétiques… parce qu’on peut légitimement parler d’hérésie.

Deux affiches qui se contrefichent de la nation et de la religion.



On n’a pas le droit à l’amalgame. Il en va du salut de nos âmes.

Comparaison n’est pas raison

Rapprochement franchement douteux entre loyauté pour la Patrie et loyauté pour Dieu

Le Transcendant est pour un vrai musulman, au-dessus et au-delà de toutes nos servitudes…



Dieu est grandiose… on ne peut en faire une chose…

Ni une cause, quelle que soit la cause,

Pour diviser l’humain avec le divin…

Ou le divin avec le citoyen.

Où va-t-on chercher la loyauté ?

Ailleurs que dans l’engagement du citoyen?

Où peut-on trouver le tourment ailleurs que dans le cœur de l’homme?



Le tunisien est amant de la vérité avant d’être musulman.

Il finira par chasser le politique qui lui ment…

Dois-je citer le vieux père de cette Nation

Qui disait qu’en politique le mal ne peut venir que de l’intérieur pas de l’extérieur…

Des dérangés… pas de l’Étranger.

2 commentaires:

Marianne ARNAUD a dit…


Ainsi parlait Tawfik Hamid :

"...Nous demandons sans cesse aux autres de respecter notre religion, alors qu’en permanence nous maudissons à haute voix les non musulmans, lors de nos prières le vendredi à la mosquée. Quel message transmettons-nous à nos enfants quand nous appelons les Juifs «descendants de porcs et de singes» ? Est-ce un message d’amour et de paix, ou un message de haine ? Je suis allé dans des églises et dans des synagogues et là on prie pour les musulmans. Alors que nous n’arrêtons pas de les maudire et que nous enseignons à nos futures générations de les appeler «des infidèles» et de les haïr..."

nuitdorient.com

Issac a dit…

merci pour ce joli spectacle, les mots sont forts, le visage expressif, la conscience de la tunusie s'exprime par cette jeune femme pleine de talents.