Après l’affichage du premier article, le chargement des articles suivants nécessite environ une minute d’attente.

ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


 

mercredi 10 avril 2013

VERS UN PRINTEMPS FRANÇAIS de Marianne ARNAUD



La tribune de Marianne ARNAUD

VERS UN PRINTEMPS FRANÇAIS
copyright © Temps et Contretemps

La France vit aujourd'hui la pire crise politique et morale qu'elle ait connue depuis le début de la Vème République. «Un désastre généralisé» diagnostique le sociologue Michel Wieviorka qui ne peut être soupçonné d'être de droite.




Ce n’est pas la faute de Cahuzac


Le monde entier sait maintenant que notre ministre du budget, Jérôme Cahuzac, dont le rôle était de traquer la fraude fiscale, possédait des comptes secrets à l'étranger, dont on ignore encore les montants, pour échapper à l'impôt. Il se présente donc comme le bouc émissaire idéal pour expliquer l'état de déliquescence dans lequel est tombé notre République, sauf que...Ce n'est pas de la faute de Cahuzac si le président Hollande est déjà au plus bas dans les sondages.

Si, après dix ans d'opposition, le Parti socialiste arrive au pouvoir sans s'être préparé à gouverner un pays en état de crise économique, donnant aux français l'impression que le gouvernement gère le pays au petit malheur la malchance.

Si, après avoir déclaré pendant sa campagne que son ennemi c'était la finance, Hollande a été incapable d'imposer la réforme fiscale et bancaire qu'il avait promise pour atteindre à la «République exemplaire» que les Français attendaient.

Si, après avoir fait une campagne à gauche promettant de «ré-enchanter le rêve français», contraint par les réalités, il a pris une posture social-démocrate. Mais sa social-démocratie est sans social et sans démocratie.
Jean-Jacques Augier

Si, son âme damnée, Jean-Jacques Augier, son intime, son trésorier de campagne, aujourd'hui convaincu de posséder des comptes off-shore, homosexuel affiché, propriétaire du magazine «Têtu» - organe mensuel de l'association LGBT, et militant du mariage gay, aura incité Hollande à faire de sa loi sur le «mariage pour tous», une priorité qui a déjà mis des centaines de milliers de français dans la rue, alors qu'il avait promis : «Moi, Président de la République...j'aurai toujours le souci de la proximité avec les Français».


Les chocs



Il semblerait, à lire les réactions des uns et les articles des autres, que nos élites politiques et médiatiques n'aient pas encore pris l'exacte mesure de l'exaspération populaire. Et voilà qu'après un «choc de compétitivité», puis «un choc de simplification», on propose aux français un «choc de moralisation» tout aussi dérisoire que les deux premiers.

Cependant, devant la défiance qui croît de jour en jour, le président Hollande ne pourra pas échapper à son heure de vérité. Il devra, et le plus tôt sera le mieux, se représenter devant les français en les appelant aux urnes.

Plusieurs possibilités s'offrent à lui : le référendum ou la dissolution. Or ces solutions hautement démocratiques, et prévues par les institutions de la Vème République, provoquent un véritable sentiment de panique chez nos dites «élites», qui essaient, encore aujourd'hui, de nous faire croire, que c'est Jérôme Cahuzac, et lui seul, la cause de tous nos maux. Un tel aveuglement ne peut que nous enfoncer, encore d'avantage dans la crise qui, si elle perdurait, nous entraînerait dans ce que d'aucuns appellent déjà Le Printemps Français.

Aucun commentaire: