ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 20 janvier 2013

FLORILÈGE DES DÉCLARATIONS DES CANDIDATS




FLORILÈGE DES DÉCLARATIONS DES CANDIDATS

Par Jacques BENILLOUCHE
copyright © Temps et Contretemps
                 

          A la veille du scrutin, les candidats fourbissent leurs dernières armes souvent pour concentrer leurs attaques sur leurs concurrents plutôt que pour exposer leur propre programme. Parfois quelques prises de position qui, si elles n’étonnent pas, montrent que les noms d’oiseaux utilisés sont des arguments tellement indigents qu’ils déconsidèrent ceux qui les émettent. Ainsi en vrac les dernières déclarations qui démontrent en fait l’inquiétude de certains candidats.  



Rav Ovadia Yossef


Le rav Ovadia Yossef, leader spirituel des orthodoxes séfarades du Shass, a indiqué durant son cours hebdomadaire de Torah que Habayit Hayehoudi,  le Foyer juif, est le «Foyer goy», parce qu'il veut déraciner la Torah, qu'il promeut le mariage civil et les transports publics durant le shabbat: «Sont-ils même religieux ?»

En réponse, Habayit Hayehudi a dit qu'il respecte « le chef spirituel de nombreux israéliens » et a ajouté que «le but de Habayit Hayehudi est de former un pont entre les différentes parties de la société. Nous allons continuer à le faire, et si nous sommes agressés par toutes les parties c’est que cela montre que nous sommes sur la bonne voie.»
Arié Déry qui sent qu'on marche sur ses plates-bandes : «Les sionistes religieux relèvent la tête. Et ça, c'est un gros casse tête. Cassons leur la tête.»

Pour Naftali Bennett du «Foyer juif», la campagne électorale de Benjamin Netanyahou (Likoud-Beitenou) est «laide et dégradante» à l'encontre de sa formation. De son côté, le Likoud-Beitenou réplique que «Bennett est hystérique et descend à un bas niveau».

Benjamin Netanyahou a attaqué le Foyer juif en indiquant que le parti de Naftali Bennett ne montre pas les femmes. Bennett a répliqué en disant que Netanyahou veut diviser le camp religieux.

Pour Avigdor Lieberman, la poursuite des constructions en Judée-Samarie est vitale pour l'État d’Israël, justement pour éviter une forte concentration de population arabe dans certains secteurs. D'autre part la perte de voix ou d'intentions de votes cette semaine ne reflète pas forcément la réalité, et dans l'ensemble les électeurs ont compris les enjeux cruciaux de ce scrutin pour l'avenir du pays.

Tsipi Livni a déclaré qu'avec suffisamment de voix, elle pourra contraindre Netanyahou à accepter un processus de paix, avec une solution à deux États.

Shelly Yachimovich du parti travailliste compte sur les 500.000 femmes encore indécises pour faire chuter le Likoud. Le parti travailliste espère 17 sièges à la Knesset et Shelly Yachimovich a regretté que les partis du centre comme Hatnoua ou Yesh Atid servent les intérêts de Netanyahou.

Le leader du parti ultra-orthodoxe Shass, Aryeh Deri, a accusé le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou d’avoir creusé le fossé diplomatique entre l’administration Obama et Israël pendant son mandat. «J’ai peur et je suis inquiet. Cette crise aurait pu être évitée» a-t-il déclaré lors d’une interview. Il y a quelques jours, un journaliste révélait les vives critiques faites par Obama au sujet du premier ministre Benjamin Netanyahou en privé, notamment sur sa politique de construction en zone E1 en Cisjordanie : «Israël agit à l'encontre de ses propres intérêts».  

Quelques jours avant les élections, Yaïr Lapid, le chef du parti «Yesh Atid» a précisé qu’il n’entrerait pas au gouvernement si une loi pour le service pour tous, y compris les ultra-orthodoxes, n’était pas rapidement décidée. Il a expliqué que cette nouvelle donne permettrait un rapprochement entre laïcs et orthodoxes en Israël et favoriserait ainsi la cohésion sociale et politique. Le Likoud n’a pas rejeté cette initiative et certains officiels ont même affirmé qu’elle serait soutenue par le premier ministre Benjamin Netanyahou : «Netanyahou a déjà annoncé par le passé qu’il essayait de trouver une solution au problème et de proposer une solution significative.»



Après avoir été attaqué par le Likoud-Beitenou pour ses affiches de campagne le présentant aux côtés de Benjamin Netanyahou, Naftali Bennett, leader du parti «Habayit Hayehudi» a affirmé qu’il s’agissait uniquement de clarifier aux électeurs sa volonté de travailler avec le Likoud : «Après l’élection, nous serons plus forts en travaillant main dans la main avec Benjamin Netanyahou. Il n’y a rien à craindre...» Le quotidien Yediot Aharonot explique la colère de Netanyahou face à cette campagne car cinq autres sièges pourraient être perdus par le Likoud au profit de la liste de Naftali Bennett d’ici les élections.

La travailliste Shelly Yachimovich a attaqué la déclaration de Benjamin Netanyahou selon laquelle il n'augmentera pas les impôts. Elle a indiqué que c'est mensonger et qu'il prépare un «enfer social».
 Jeremy Gimpel du parti Habayit Hayehudi (Foyer Juif) a donné une conférence en Floride incitant à détruite le Dôme du Rocher pour le remplacer par un Nouveau Temple Juif. Le parti Hatnoua a demandé au Comité électoral israélien de le disqualifier pour incitation à la violence.
 

Aucun commentaire: