ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

jeudi 13 décembre 2012

OBÉLIX DÉSERTE Par Gérard AKOUN


 
OBÉLIX DÉSERTE
 
Par Gérard AKOUN
Judaïques FM

Caricature de Denis Kassel

Gérard Depardieu nous quitte, il s’exile en Belgique, à Nechin, un petit village du Hainaut belge, situé à quelques kilomètres de la frontière avec la France. Que voulez vous, ce brave homme n’en pouvait plus, il était écrasé par les impôts !  L’État allait lui prendre 75% de ce qu’il gagnerait  au-delà d’un million d’euros par an, c'est-à-dire 80.000 euros par mois. C’était  insupportable !! Il ne va pas se retrouver tout seul dans ce petit coin de Belgique, il pourra y  côtoyer un certain nombre de  grandes fortunes qui au fil des années, et donc, pas seulement depuis l’élection de François Hollande, sont allées s’installer dans un pays qui ne connait pas l’ISF et dans lequel les impôts sur les successions  et la fiscalité en général sont moins  élevés.


Cliquer sur le triangle noir pour écouter l'émission
Fuite vers l'exil

Mais ce n’est qu’après avoir fait fortune en France qu’ils se sont résignés à quitter leur beau pays !! Il y avait eu pendant la Révolution française  des aristocrates qui s’étaient exilés à Londres, à Coblence, chez l’ennemi, pour défendre leurs idées parce qu’ils étaient contre la révolution. Ceux qui s’exilent en Belgique  le font pour défendre, et protéger leur patrimoine. Vous remarquerez qu’ils ne s’installent pas trop loin de la frontière, ils veulent pouvoir  encore bénéficier de certains avantages qu’offre la mère patrie, comme la prise en charge  quasi gratuite  d’une hospitalisation. Il n’y a pas de petits bénéfices même quand on est très riche.
 
Je n’ai rien contre les plus fortunés, tant mieux pour eux, mais je trouve inconvenant, voire scandaleux, le discours qui consiste à dire que ce sont les riches qui créent les emplois, qui permettent à un pays de se développer. A-t-on déjà vu quelqu’un s’enrichir en créant une entreprise, sans être obligé d’engager du personnel pour pouvoir la faire fonctionner? Et que deviendrait-il si tous ses employés le quittaient ?  Que tout le monde ne puisse avoir le goût du risque, la volonté d’entreprendre, c’est évident ; que ceux qui le font en tirent un certain nombre d’avantages, qu’ils aient des rémunérations supérieures, c’est normal aussi, à condition que les écarts entre les revenus les plus gros et les salaires les plus faibles  ne soient pas démesurés. Les entreprises  disposent d’infrastructures qu’elles ne dédaignent pas : un réseau routier et un réseau ferré excellents, des transports en commun en  bon état, tous entretenus par l’État avec nos impôts.
 

Gratuité des services
 

Mais d’autres, pas moins nécessaires au bon fonctionnement de la société, choisissent  d’exercer des professions qui ne leur permettront jamais de vraiment s’enrichir. Sont-ils moins admirables ? Que ferait-on sans enseignants, sans médecins, sans infirmiers, sans chercheurs, sans ingénieurs ?   Il ne faudrait pas oublier qu’en France, l’éducation est gratuite, l’université  est gratuite, la santé est gratuite, que pauvres et riches en profitent. Je pense que chacun doit se rendre  compte qu’il ne peut y avoir d’enrichissement personnel sans des investissements indispensables  que  l’État  ne peut faire qu’avec les impôts que nous payons en fonction de nos revenus.
J’ai ironisé sur le départ en exil de Gérard Depardieu, parce qu’il est  de ceux qui, indépendamment de leur génie propre, doivent leur fortune à la société française, à nous tous en tant que spectateurs,  mais aussi à nos impôts. C’est un excellent acteur, mais  il a pu à certains moments de sa vie professionnelle, si ce n’est lui, ses enfants, acteurs eux aussi, bénéficier du régime d’assurance chômage des intermittents du spectacle, un régime qui coûte cher aux contribuables. A peu prés tous les films dans lesquels il a tourné, et  qui lui ont permis de construire sa fortune, ont été subventionnés dans des proportions plus ou moins importantes par les chaines publiques, par les régions, par les collectivités locales.
Caricature de Deligne
 
C’est un grand  artiste, très populaire et je pense que beaucoup de ses admirateurs en France mais aussi en Europe  sont déçus de le voir déserter le territoire national au moment  où les français sont de plus en plus inquiets  et  ont besoin  que l’on fasse  montre de solidarité,  de fraternité. Prés d’un français sur deux, selon un sondage CSA paru le 6 décembre dans Les Echos, se considère comme pauvre ou sur le point de le devenir. Neuf millions de personnes environ vivent avec moins de  964 euros par mois !! Et Gérard Depardieu, ne veut pas être imposé à 75% au-delà de 80.000 euros par mois. Il préfère s’exiler. C’est triste, c’est honteux pour Mammuth, pour Obélix. 

Aucun commentaire: