ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 23 septembre 2012

BILLET D’HUMEUR : QUELQUES MOTS EN VRAC par Jean SMIA


BILLET D’HUMEUR : QUELQUES MOTS EN VRAC

Par Jean SMIA


Chaque jour, dans le monde :
·  Une centaine de bons films restent ignorés,
·  Une centaine de bonnes chansons restent inécoutées,
·  Une centaine de belles photos sont occultées,
·  Une centaine de bons dessins partent à la poubelle,
·  Une centaine de reportages intéressants sont méprisés,
Et tout d'un coup, sans savoir pourquoi ni comment, on voit sur le NET, une foultitude vociférant se captiver sur du minable, de l'anodin ou du répulsif.




Questions :

·  Est-ce qu'Internet ne serait plus qu'un instrument destiné à nous désigner qui détester ?
·  Est-ce que nous avons si peu de personnalité que, pour prétendre exister, il ne nous reste plus qu'avoir à se positionner par rapport à quelque chose d'exécrable?
·  La lapidation virtuelle est-elle devenue un nouveau mode d'expression ?
· Choisir entre le «Shitan» et Belzebuth, apporte-il des solutions ?
·  Internet est un formidable outil de démocratie directe: Serait-ce la crainte de perdre leur pouvoir sur l'opinion qui ferait que Médias et Politiques travaillent de pair pour le détourner de cette fonction ?

Pendant que, entre autres,
· le nombre de gens qui meurent la faim va augmenter parce que la nourriture se raréfie,
·  la désertification avance à grands pas,
·  l'on colmate les fissures de notre système économique et financier avec des bouts de scotch.

On hypnotise notre attention sur du dérisoirement anecdotique: un film qui n'aurait eu que quelques spectateurs à un bout du monde, et des croquis sur un journal à très faible tirage à l'autre bout du monde.

J'avais entendu utiliser la locution «réaction disproportionnée» par des diplomates; très curieusement, cette expression n'est plus au goût du jour.
La planète est au bord du gouffre mais nous allons bien arriver à le faire, ce grand pas en avant.

Ne poussez pas !!! Je n’ai pas fini d'attacher mon parachute !!!

Aucun commentaire: