ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 26 juin 2012

«PRINTEMPS» TUNISIEN : RÊVE BRISÉ DES FRANÇAIS par ALNABAB



«PRINTEMPS» TUNISIEN : RÊVE BRISÉ DES FRANÇAIS

Par ALNABAB

Un lecteur tunisien a adressé son commentaire sous forme d’analyse suite à l’article sur «le rêve brisé des révolutions arabes». Il apporte son témoignage personnel sur la situation en Tunisie et éclaire notre réflexion sur le sujet sensible de ce pays.





M. Jacques Benillouche, merci pour votre article !

1. Révolution

Des intellectuels français dénient au soulèvement tunisien le caractère de révolution car il n’y avait pas de programme cohérent sous-jacent. Par conséquent, que pouvait-on donner comme habillage idéologique à ce soulèvement «cocotte-minute»?
1)   Le marxisme-léninisme ? Non seulement, il n’est pas populaire dans les pays musulmans (athéisme, idéologie assez alambiquée, longues privations en vue d’un bien-être hypothétique);mais, en plus l’effondrement soviétique n’était pas de nature à donner du lustre à cette idéologie. Paradoxalement, le communisme attire plus d’intellectuels tunisiens que d’ouvriers.
Habib Bourguiba
2)  Le bourguibisme ? Mais le benalisme n’est que la continuité du bourguibisme qui ne fait plus rêver que des «dinosaures» comme Essebsi ou Jean Daniel du Nouvel Observateur. C’est normal que Bourguiba fût populaire en France car il détestait les arabes et l’islam. Comme me le disait une amie française : «Il fait à notre place le boulot que nous ne voulons plus faire».
3)   Le laïcisme à la française ? En réalité, les laïcs tunisiens ne répondent pas en général à la définition de neutralité par rapport à la religion. Tout compte fait, des laïcs tunisiens ont la même conception de la laïcité que Marine Le Pen, c’est-à-dire combattre l’islam à tout prix et l’extirper définitivement comme cherchait à le faire Bourguiba. D‘ailleurs, ce n’est pas un mystère si 240 franco-tunisiens avaient voté pour le FN aux dernières élections présidentielles. Mais le peuple tunisien est comme tous les peuples. Il se permet des écarts par rapport à la morale établie mais n’en admet pas pour ses gouvernants. Donc, un politicien qui se saoule et court le jupon, qui plus est, est athée, ne risque pas d’avoir beaucoup de suffrages. C’est dans ce sens que beaucoup de français ont été déçus par l’abandon de cette option qui aurait signifié la chute définitive de l’islam et le suivisme garanti par rapport à la France, donc une certaine revanche sur l’indépendance qui, en profondeur, n’en était pas une. Par conséquent, il ne reste plus que l’islamisme qui est malgré tout dans le paysage tunisien depuis des siècles.
Pour les défavorisés, la frustration vient du marasme économique car il y a eu beaucoup de promesses avant les élections. Pour les nantis incroyants, quel supplice de se retrouver encore avec Allah et Muhammad(le muezzin, le ramadan et j’en passe) ! Cela rappelle des situations en France, n’est-ce pas ?

2. L’énigme du salafisme
Salafistes tunisiens habillés à l'afghane

L’énigme du salafisme : Certains salafistes s’habillent comme des afghans, hommes et femmes : du jamais vu en Tunisie. Connaissez-vous de près la population tunisienne ? C’est une question de logique: quelqu’un qui se fait du «mouron» pour nourrir sa famille a-t-il le «loisir» de surveiller comment s’habillent les femmes du nord au sud ? Qui paie l’alimentation et le transport ? Les moyens financiers sentent le pétrole et on tombe sur un jeu dangereux : des musulmans fortunés qui poussent les autres au «casse-pipe» pour se déculpabiliser en gardant tout le confort possible pour eux et leur famille. En définitive, l’islam perd pratiquement sur tous les plans. D’ailleurs, le Prophète (saws) disait, une fois ses ennemis vaincus : «Je suis sorti du jihad mineur (militaire) au jihad majeur (la construction d’un État)». Or, la guerre économique est celle que doit gagner l’islam.
Vous avez parlé des livres scolaires distribués par les pays du Golfe pour dénigrer la société occidentale. Ce n’est qu'un détail. Ce qui est grave, c’est l’endoctrinement wahhabite qui veut supplanter le malékisme. Or, les maghrébins n’ont nullement besoin de l’aide des orientaux dans ce domaine.
3. Le féminisme
Asma Belkhodja-Rébaï pionnière du féminisme tunisien

L’islam s’est trouvé des fois dans des régions du globe comme le Bassin méditerranéen qui avait déjà une tradition très machiste. C’est aussi le cas ailleurs en Asie. En réalité, je ne pense pas que l’islam bien compris opprime la femme. Il y a dans l’islam des contraintes pour l’homme et la femme. À mon avis, l’essentiel c’est de donner à l’être humain une dignité. C’est ce qui se passe au niveau des françaises de souche converties. Pour elles, l’islam est un moyen de lutter contre le macho-capitalisme, qui se manifeste par la marchandisation du corps de la femme. On voit actuellement en France, après l’affaire DSK, que le féminisme français comme je l’ai signalé plus d’une fois vire vers le puritanisme. Avec la proposition actuelle de la suppression de la prostitution, certains crient au puritanisme d’État. Mais, tous les étrangers et les étrangères qui ont visité la Tunisie le disent : la soi-disant liberté féminine en Tunisie a dépassé le seuil de tolérance, c’est le cas de le dire.

3 commentaires:

Mivy a dit…

Le christianisme rend à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu, la séparation des pouvoirs est inexistante dans les société islamiques, où c'est Dieu qui est César. La liberté des femmes en occident est considéré comme de la dépravation, les islamistes ne peuvent pas concevoir des femmes libres. D'où la grande difficulté à concilier une société démocratique, dirigée par le peuple, hommes et femmes avec une société dirigée par Dieu via ses porte paroles, les portes paroles de l'islam acquis généralement aux idées machistes, conservatrices, et hostiles aux non musulmans.
Les français sont déçus de voir l'impossible cohabitation entre la démocratie et l'islam.

Alnabab a dit…

A kravi « La dignité est en effet une denrée d'autant plus précieuse qu'elle se fait rare par les temps qui courent, surtout pour les femmes dans les pays arabes qui viennent de chasser leurs autocrates. »
Si vous trouvez que la femme occidentale a beaucoup de dignité avec la publicité(corps nus et presque nus pour de l’argent) ,le proxénétisme,les inégalités salariales,des femmes sont battues par centaine de milliers en France(environ 800000 par an de plaintes officielles majoritairement des couples gallo-français)°.Mais,il est vrai qu’il y a une certaine attitude des trois religions à l’égard de le femme(Voir l’attitude ultraconservatrice en Israël,par exemple :la place des femmes dans les bus).Mais,les femmes vraiment croyantes assument leur condition sans se sentir lésées.
« La violence fait rage en Egypte. Avec des caravanes d’exciseurs, aux véhicules arborant les couleurs des Frères Musulmans, qui battent la campagne. Ils appellent cela la "circoncision féminine", et vantent ses vertus "hygiéniques" et "morales" ».Pourtant ,les pays du Maghreb n’ont jamais exigé l’excision contre les femmes.En Egypte,il semble que l’excision remonte aux Pharaons.Mon père et mon grand’père étaient juges de la charia avant Bourguiba :je ne les ai jamais entendu parler d’excisiion(de circoncision :oui)
« Des bandes de mâles en rut les agressent, les dénudent à même la chaussée, et les violent collectivement. C’est cela la morale islamique. »Non,cela n’a jamais été de la morale islamique.Vous savez bien que le Coran comme la Torah interdit l’adultère.D’autre part,dans un Etat de droit islamiste,seuls les juges formés et agréés peuvent rendre justice et non les particuliers,donc,avec des témoignages et des preuves.
« Les récentes converties françaises risquent de déchanter assez vite, mais dans des proportions bien moindres que les femmes démocrates de Tunisie ou d'Égypte. »L’avenir nous le dira !Une femme non motivée ne tiendra certainement pas le coup.C’est cela qu’on appelle une foi.
« Je souhaiterais vous voir développer votre dernière phrase qui me demeure hermétique » Des femmes ont justifié la prostitution par le féminisme.De fait,il y a une inflation de la prostitution en Tunisie aggravée par une rigidité des pays voisins dans ce domaine.

Alnabab a dit…

A Mivy
Je regrette pour vous :la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’est pas due aux Evangiles.Elle ne s’est produite qu’en 1905.D’autre part,le rabbin Eisenberg disait en substance :« Il n’y a que les élèves catholiques pour se sentir à l’aise dans l’école de la république :il n’y a qu’à voir le nom des congés scolaires ! » .De plus,l’Eglise catholique s’oppose en interne à l’évolution des pays catholiques(divorce,avortement,préservatif,homosexualité,etc.),.Donc,c’est soit vous soit l’Eglise qui est en-dehors du christianisme.
« La liberté des femmes en occident est considéré comme de la dépravation, les islamistes ne peuvent pas.. » En France,on juge l’islam à travers celui qui est pratiqué par des ouvriers maghrébins ou dans des pays arriérés ce qui n’est pas la voie royale pour comprendre l’islam (non,l’islam n’est pas la cause de la décadence.La preuve,c’est que la foi a disparu majoritairement des pays musulmans depuis des siècles et que depuis le dix-neufième siècle les pays musulmans sont gérés par des élites formées en Occident :France,Allemagne,Grande-Betagne) ,.Vous pouvez rire ;mais,plus un homme est croyant dans l’islam,plus il respecte la femme.C’est quoi,libres ?Si c’est la liberté sexuelle,où n’importe qui couche avec n’importe qui,c’est non.
Dans l’islam,la femme peut gérer ses biens elle-même,ne change pas son patronyme quand elle se marie,etc.Jusqu’en 1948,une Française ne pouvait signer de chèque sans l’autorisation du mari.Quand une femme est aliénée à un homme,c’est qu’elle en dépend financièrement :voilà le problème !
Je ne dis pas qu’il n’y a pas de contraintes.Un commentateur dit que les femmes en supportent plus dans l’islam.C’est trop vite dit ,sans étude sérieuse.Il faut plus juger en conditions d’équivalence que d’égalité.Ceci étant,l’islam est une foi,qui heurte de front les instincts personnels ou les convenances sociétales.Comme dans toutes les religions,plus on s’élève dans le mysticisme,plus on se détache du Monde.Il faut savoir ce que l’on veut !Le croyant juif,chrétien ou musulman(ou la croyante) a pour objectif principal :la rencontre de Dieu.Il y a une majorité d’humains qui ne comprennent pas cela.Donc,une autre conception de l’humanité consiste à ne penser qu’au matérialisme et éliminer les religions croyant éliminer les malheurs humains,ce qui est une conception démentie par l’histoire.
D’autre part,on juge toujours l’islam à l‘emporte_pièce.Imaginez que je dise que la valeur de la France n’est autre que l’état de ses prisons ou de ses banlieues défavorisées.En tout cas,une religion est en état de dialectique permanente avec le monde matériel.Ce sont les croyants qui ne sont pas toujours à la hauteur.