ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

samedi 26 mai 2012

LE NOUVEAU CONSULAT D’ISRAËL À MARSEILLE par Pr Hagay SOBOL



LE NOUVEAU CONSULAT D’ISRAËL À MARSEILLE

Par Pr Hagay SOBOL

Le Grand Rabbin Ohana et Barnéa Hassid

Après plusieurs mois de travaux, c’est désormais chose faite : les nouveaux locaux sont accessibles au public et l’équipe est prête à traiter tous les dossiers. C’est d’ailleurs la première chose qu’a annoncé le Consul Général d’Israël à Marseille, Barnéa Hassid, lors de l’inauguration : «Faites le savoir au plus grand nombre, nous sommes désormais opérationnels et à votre entière disposition».


 
Daniel Sperling, Guy Tessier, le Grand Rabbin et le Consul Général Barnéa
 
Malgré un emploi du temps fort chargé, campagne des législatives oblige, les élus, et de nombreuses personnalités ont tenu à assister à cet évènement ; citons parmi eux : le Grand Rabbin Ohana, René Olmeta (Vice-président du Conseil général des Bouches-du-Rhône), Caroline Pozmentier (Adjointe au Maire), Daniel Sperling (Adjoint au Maire), Guy Teissier (Député et Maire du Vème) et Dominique Tian (Député). 

Barnéa Hassid a rappelé un fait qui démontre l’importance de la Cité Phocéenne dans le cœur d’Israël : «Marseille est l’une des toutes premières missions diplomatiques établies par l’Etat Hébreu en 1949, soit tout juste un an après la proclamation d’indépendance». A cette époque, les bureaux étaient situés au boulevard d’Athènes. Ce n’est qu’en 1993 qu’Israël s’est porté acquéreur des locaux actuels au 146, rue Paradis dans le 6ème arrondissement.

Après le discours et des applaudissements nourris, le Grand Rabbin de Marseille a procédé à la pose des parchemins des Mézouzot en remerciant qu’un Etat laïc comme Israël reste attaché à son histoire millénaire. Il a rappelé l’antique tradition hébraïque : «Nous fixons sur les linteaux de nos portes un parchemin sur lequel est écrit un passage du Deutéronome, le cinquième livre de la Bible». Après cette cérémonie, le Grand Rabbin Ohana nous a livré un souvenir ému : «Lorsque j’ai quitté le Maroc, étant enfant, le premier endroit où je suis allé, c’était au Consulat. Âgé d’à peine douze ans j’ai été très impressionné et jamais je n’aurais imaginé qu’un jour j’officierai en ces lieux».
Le Consul Général Barnéa, Caroline Pozmentier et Guy Tessier
 

Ensuite, le Consul Général nous a conviés à une collation faites de produits du pays et notamment d’excellents vins qui ont récemment été primés à de grands concours internationaux. Cela a été l’occasion d’échanges amicaux avec les invités en particulier sur les avancées de la «Biotech» israélienne dans le domaine de la santé que ce soit dans le traitement des maladies cardiovasculaires [1] ou un procédé révolutionnaire pour le dépistage du cancer du côlon [2]. «Une certaine actualité occupe trop souvent le devant de la scène masquant un autre visage, celui de la science et des arts par exemple.» En réponse certains convives ont évoqué la chanteuse Madonna et le top model Naoumi Campbel qui ont donné un large écho à leur voyage en terre sainte.

Une inauguration très réussie placée tout à la fois sous le signe du professionnalisme et de la volonté réciproque de mieux se connaître.




Aucun commentaire: