ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 25 mai 2012

HOLLANDE : IL FAUT À PRÉSENT DÉSARMER



HOLLANDE : IL FAUT À PRÉSENT DÉSARMER

Deux vidéos de Manuel Valls et Pierre Moscovici

Par Jacques BENILLOUCHE

La haine à travers des caricatures ignobles

Nous avons été envahis pendant toute la campagne électorale de mails odieux montrant des montages de François Hollande dans un déguisement arabe qui déshonore leurs auteurs comme si, pendant les dix dernières années, il était à la tête de l’État et responsable des prières dans les rues, des multiplications des femmes voilées et des barbus français. Cet État a laissé pourrir la situation en ne contrôlant pas les frontières et en laissant subsister des zones de non-droit où la police se trouve désarmée parce que les caïds maghrébins y font la loi. 



Le programme électoral de la peur

Il s’agissait de faire peur aux juifs, inquiets de la montée de l’islamisme, pour qu’ils votent pour Nicolas Sarkozy, considéré comme l'apôtre de la défense d'Israël. Ils l’ont effectivement fait, en masse, alors que sa police était bridée par une politique française entièrement dédiée à la gloire des pays arabes parce que le gouvernement avait les yeux fixés sur la ligne d’horizon de la balance commerciale. 
Valérie Trierweiler
Même la compagne du président, Valérie Trierweiler,  n’a pas été épargnée puisqu’elle est accusée d’être issue d’une famille «de grands financiers» alors que son père est invalide, que sa mère tenait la caisse d’une patinoire municipale et qu’elle gagnait sa vie comme journaliste. Il est honteux d’avoir agité les arguments de la peur et de tromper les électeurs français pour voler leur vote.
Par ailleurs, il faut en finir avec l’équation socialiste=pauvre. Le socialisme n’implique pas une vie monastique faite de privation, d’ascétisme et de vœu de pauvreté. On peut être riche et socialiste mais à la différence des libéraux, le socialiste est solidaire de son voisin et s’il ne partage certes pas sa richesse, il en distribue un peu. Le socialiste est à l'image du juif religieux, parfois riche, qui offre 10% de ses revenus tous les mois pour aider les miséreux. Être riche et socialiste n’est pas une tare à condition d’avoir fait fortune honnêtement, comme François Hollande et ses amis qui gagnent certes 30.000 euros par mois mais grâce à des revenus de fonctions électives et non pas du produit de valises de commissions occultes ou de dons masqués d'une veuve multimillionnaire.

Attaques intuitu personae

Il faut donc cesser ces attaques intuitu personae, très souvent au dessous de la ceinture. Trois articles et trois mails encore ce matin où la haine et le mensonge se disputent les faveurs de lecteurs naïfs. La campagne est terminée. Il faut accepter les règles de la démocratie et les résultats du vote. D’autres scrutins viendront qui permettront ou non de manifester sa réprobation. Un site juif en particulier déverse sa haine et ses insultes qui dégoutent par l’acharnement dont il fait preuve parce que ses lecteurs refusent de s'avouer vaincus.    
Les augures qui avaient prédit une catastrophe politique en France, à l’arrivée au pouvoir de François Hollande, risquent d’être déçus. La horde des islamistes n’a pas envahi les travées de l’Assemblée nationale, les françaises n’ont pas été astreintes au tchador, les gauchistes de Mélenchon ont enlevé leurs couteaux entre les dents en s’évaporant après leur relatif échec et enfin les écologistes sont entrés dans le rang.  Le gouvernement est pur jus socialiste et il ne gouverne pas avec la menace islamique sous la gorge.
Aucune vague d’immigration exceptionnelle n’a été décelée vers Israël, à l’exception des touristes qui fuient le froid et la pluie. Enfin les belges n’ont pas annoncé un raz de marée des millionnaires français pressés d’aller goûter aux vertus des frites du pays. Certes, un vent de panique et une fuite de capitaux ont bien été détectés mais…en Grèce et en Espagne.  Le régime précédent a exploité la peur comme argument politique et il a été désavoué puisque les français, en confirmant leur vote, ont fait preuve d’une attitude froide et digne. Persister à critiquer leur choix libre, c'est critiquer la démocratie.

 Juger sur pièces

Aujourd’hui les soutiens du perdant n’arrivent pas à se résoudre à sa défaite. Or il faut tourner la page et  laisser le gouvernement gouverner tout en étant vigilants sur ses décisions et sur ses actes tandis que la droite démontre, déjà, qu’elle veut s’approprier les dépouilles du défunt alors que le cadavre est encore chaud. Même Richard Prasquier, qui avait ouvertement pris position contre François Hollande et ses "amis islamistes" en tant que président du CRIF et qui a été privé d'Elysée le jour de l'intronisation du  président socialiste, a fait amende honorable et acte de soumission au nouveau régime.
François Hollande a été accusé d’antisémitisme et d’antisionisme ou, pour le moins, de courbettes face aux barbus sur la base d'un procès d'intention. Il faudra à présent juger sur pièces, c’est-à-dire sur les actes, sur les déclarations officielles et sur les résultats. Pour ceux qui auraient un doute à ce sujet, ils pourront écouter les déclarations de deux ténors socialistes en public : Pierre Moscovici, ministre des finances et Manuel Valls, ministre de l’intérieur. Leurs déclarations sont nettes, claires et précises parce qu'ils ne manient pas la langue de bois. 

Pierre Moscovici au cercle Léon Blum

Cliquer sur le triangle noir pour voir la vidéo

Manuel Valls au dîner du CRIF à Marseille









Aucun commentaire: