ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 1 avril 2012

QU’EST-CE QU’UN JUIF ? Par Léon TOLSTOÏ en 1891


QU’EST-CE QU’UN JUIF ?

Par Léon TOLSTOÏ en 1891


Merci à André MAMOU de nous avoir fait découvrir ce texte, qui reste toujours d’actualité, de celui dont le vrai nom est Comte Lev Nikolaïevitch Tolstoï. 



Cette question n’est pas aussi étrange que cela puisse paraître à première vue. Examinons cette créature libre qui a été isolée et opprimée, foulée aux pieds et poursuivie, brûlée et noyée par tous les dirigeants et les nations, mais qui n’en est pas moins vivante et prospère en dépit de tout le monde.

 
  
Qu’est-ce qu’un juif qui n’a pas succombé à toutes les tentations mondaines offertes par ses oppresseurs et persécuteurs, de sorte qu’il aurait renoncé à sa religion et qu’il aurait abandonné la foi de ses pères ? Un juif est un être sacré qui s’est procuré un feu éternel du ciel et, avec lui, il éclaire la terre et ceux qui y vivent. 

Il est le printemps et la source d’où le reste des nations ont puisé leurs religions et leurs croyances. Un juif est un pionnier de la culture. Depuis des temps immémoriaux, l’ignorance était impossible en Terre Sainte, de même que de nos jours dans l’Europe civilisée. En outre, au moment où la vie et la mort d’un être humain ne valaient rien, Rabbi Akiva s’est prononcé contre la peine de mort qui est maintenant considérée comme une peine acceptable dans la plupart des pays civilisés. 

Un juif est un pionnier de la liberté. Retour dans les temps primitifs, quand la nation avait été divisée en deux classes, les maîtres et les esclaves, l’enseignement de Moïse interdit la tenue d’une personne comme esclave pendant plus de six ans. 

Un juif est le symbole de la tolérance civile et religieuse : «Donc montrez votre amour pour l’étranger car vous avez été étrangers dans le pays de l’Egypte ». 

Ces paroles ont été prononcées au cours des lointains et barbares temps où il était communément acceptable entre les nations d’asservir les autres. 

En termes de tolérance, la religion est loin de recruter des adhérents. Bien au contraire, le Talmud stipule que si un non-juif veut se convertir à la foi juive, il faut lui expliquer combien il est difficile d’être juif et que les justes des autres religions aussi héritent le royaume céleste. 

Un juif est un symbole de l’éternité. La nation que ni combat ni torture  ne pourrait exterminer, la nation que ni le feu ni le passage des civilisations n’ont été en mesure d’effacer de la surface de la terre, la nation qui la première annonce la Parole de Dieu, la nation qui a préservé la prophétie depuis si longtemps et qui l’a transmise au reste de l’humanité, une telle nation ne peut pas disparaître.

         Un juif est éternel, il est une incarnation de l’éternité. 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce serait intéressant de savoir ce que Tolstoi dirait des invasions israéliennes sur le territoire palestinien. Garderai t'il la dernière phrase du texte ? Je ne pense pas.

Anonyme a dit…

Ce que Tolstoï décrie dans ce texte et ce qu'est le JUIF ou l'ensemble de l'âme du peuple, il y a une chose qu'il faut comprendre c'est que LE JUIF cela ne correspond à rien en temps qu'unique individu. Et c'est en cela que ce texte est vrai.. L'individualisme ne peut prétendre à cette description, car il se réfère à son propre nombril.. Anonyme ..Si Tolstoï était bien ce qu'on dit de lui, il n'aurait pas été dupe de la machination car il saurait que cette terre prend sa légitimité à l'époque de Moise, et les recherches scientifiques d'archéologies le prouvent de plus en plus!!! Ce peuple a été rendu combatif grâce à ces persécuteurs..... Moi je pense que pour la dernière phrase, il en serait encore plus ravie de VOIR que le retour des juifs et le renouveau de l'Etat d'Israël sur leur terre confirmaient ce qu'il a écrit à leur sujet. Oui la foi et la ténacité après plus de 2000 ans d'exil avait porté ses fruits. Mais bien sur il faut dépasser sa haine viscérale du juif pour comprendre ce texte. Din......