ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 22 avril 2012

MONSIEUR LE PRÉSIDENT UNE PETITE PILULE Par Bely


MONSIEUR LE PRÉSIDENT :

UNE PETITE PILULE...

Par Bely

Et si je leur prescrivais ce matin une petite pilule couleur… de joie
Je pourrais leur exposer par le menu un sourire dans la voix
Comment avec moi sans que jamais je ne fume ne plane ni ne bois
Grâce à un traitement sévère prescrit et certifié exact par qui de droit
Ils se sentiraient bien, les enfants chanteraient, le monde serait sur la bonne voie.



Et si je leur offrais ce matin une petite pilule couleur … de colère
Ils pourraient gueuler contre dieux et diables et leurs choix arbitraires
Contre lesquels ils se débattent comme un malade qui ne peut rien faire
Pourquoi lui alors que tous les autres semblent avoir une santé de fer
Pourquoi l’obliger à regarder encore la réalité de son état trop précaire.

Et si je leur faisais avaler ce matin une petite pilule couleur… de forfanterie
Je pourrais jouer de ces médicaments, les exposer dans des galeries
Les habiller de papier, les déguiser en bonbons, les sortir de l’infirmerie
Les lancer, les regarder former un arc en ciel, rejoindre ma douce rêverie
Me moquer de leur maladie et les féliciter de bien soigner cette cochonnerie.

Et si je leur faisais prendre ce matin une petite pilule couleur… de sérénité
Je pourrais les amener, un point c’est tout, à tolérer cette rigidité
Sans chercher pourquoi aujourd’hui dans leur tête c’était le plein été
Alors qu’hier c’était l’hiver, négliger les demains, les obliger à s’adapter,
Leur faire accepter que ce soit ainsi sans que n’intervienne leur propre volonté.

Et si je leur faisais miroiter ce matin une petite pilule couleur… d’espoir
Je pourrais aisément repeindre leurs jours, croquer leurs soirs
Evoquer leurs nuits, leur camper la richesse des échappatoires
Je serais à même de leur brosser l’image d’une réussite rien qu’à le vouloir
Sans les lasser, sans leur prendre la tête avec tout un tas d’histoires.

Et si je prenais ce matin, moi-même toutes ces petites pilules couleur… de survie
Je leur décrirais mon bonheur d’être élu président, combien j’en ai envie
Mais, les jeux sont faits, les dés sont jetés, les cartes attribuées,  je suis servi.


Aucun commentaire: