ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 11 septembre 2011

LA PROSTITUEE DE JERICHO




LA PROSTITUEE DE JERICHO

Michèle MAZEL
Editions ELKANA



Michèle Mazel a écrit un véritable thriller qui, dans le cadre d’une histoire d’amour, permet de restituer les évènements de l’intifada palestinienne. Tous les ingrédients figurent dans ce roman d’espionnage : le suspense, les retournements de situation, l’action, la mort et l’amour. Le conflit palestinien reste la toile de fond du récit où le héros Michel Guirgis, « le séduisant médecin libanais » exploite la naïveté  de l’idéaliste étrangère Fiona Farquart qui cherche à combattre « la maladie, l’analphabétisme, et les occupants maudits ».
L’auteur profite de son récit pour faire des digressions vers quelques épisodes bibliques, que certains découvriront avec plaisir, pour démontrer qu’à travers les siècles, l’Histoire du peuple juif est vivante en Israël et qu’elle reste encore aujourd’hui une référence pour le pays. Les lecteurs ont droit aussi à une visite touristique de la région avec guide confirmé. 
Usant d’un vocabulaire riche, l’écriture est simple et alerte pour laisser au récit sa vivacité et pour maintenir en permanence le suspense. Michèle Mazel a utilisé la technique des poupées russes où une histoire s’ouvre progressivement sur une autre dans le cadre d’un puzzle qui se construit progressivement. Elle aborde des sujets graves et sensibles sous couvert du roman pour capter l’attention du lecteur. Il n’est pas facile en effet de traiter du conflit israélo-palestinien sans être taxé de parti-pris, de militantisme ou de naïveté. Mais la mayonnaise prend vite et chacun aura le loisir de retrouver à sa guise soit le côté historique et politique, soit la trame romanesque. 
 
Le roman est lourd par son contenu mais léger par la façon dont les thèmes sont traités. Il ne se veut pas une thèse politique qui rebute souvent, mais un roman d’espionnage intelligent qui détend et instruit à la fois. Le lecteur apprendra sur l’intifada et les mouvements palestiniens beaucoup plus qu’il n’a lu dans les journaux de manière rébarbative. On sent par ailleurs que l’auteur a soigné sa documentation et détient des sources originales.
Tour à tour politique, historique, romantique ou dramatique, le récit s’insère dans le quotidien normal d’un couple mixte avec ses moments de passion, d’amour et de haine. Il évolue dans le monde mystérieux du KGB, de la CIA,  du Mossad et du Shabak ; une excellente manière pédagogique et ludique pour aborder les choses sérieuses. 
Le suspense est bien entretenu. Vous ne lâcherez pas le livre avant la dernière page pour connaitre son dénouement. Les tréteaux du théâtre de la vie humaine ont été montés et grâce à l’imagination débordante de Michèle Mazel, on passe un agréable moment de littérature. Les francophones d’Israël seront fiers que l’une de leur représentante soit capable  de prouver à l’Organisation de la Francophonie, qui refuse de se prononcer sur une anomalie qui met Israël au ban de la culture française, que de nombreuses publications dans la langue de Molière naissent en Israël au fil des amours des israéliens avec le texte et les mots. Une bonne leçon à ceux qui ignorent la vivacité de la langue française dans « ce petit pays de merde »


Le livre est disponible dans toutes les bonnes librairies en Israël et en France 

Vice Versa 1 Ben Shattah, JERUSALEM

le Foyer place Masaryk, TEL-AVIV

En France a la FNAC (commande internet possible....

Aucun commentaire: