ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

dimanche 21 août 2011

LA LIGUE ARABE REAGIT ENFIN



LA LIGUE ARABE REAGIT ENFIN

Par Jacques BENILLOUCHE

                 
Un des sommets de la Ligue Arabe
        
               La Ligue Arabe est une organisation qui prend position après mûre réflexion, eu égard aux pays démocrates qui la composent. Avant de se prononcer, elle enquête, elle diligente, elle analyse et enfin elle décrète. Ses décisions montrent toujours son sens de la mesure, sa volonté du consensus et sa recherche d’objectivité.
                Les massacres des civils libyens et l’éradication du peuple syrien n’ont pas  éveillé jusque là son sentiment  d’horreur mais c’est chose faite. La Ligue Arabe a enfin décidé de tenir une réunion d’urgence, le 21 août 2011, la première depuis plusieurs mois, pour imposer aux yeux du monde la fin des massacres et pour condamner l’inadmissible comportement de certains dirigeants qui tuent des arabes innocents.  Cette décision est courageuse puisqu’elle va à l’encontre de ce qu’elle faisait jusqu’alors.
                Mais, désolés, nous nous sommes mépris sur l’ordre du jour. Mea culpa. La Ligue Arabe a décidé de cette réunion d’urgence pour discuter des frappes israéliennes sur Gaza et des quelques morts qui font plus de bruit que les centaines de syriens assassinés et les milliers de libyens sacrifiés. Selon son porte-parole, Mahmoud Abdel Aziz, « la Ligue Arabe a reçu une demande expresse du président Mahmoud Abbas pour discuter de l’agression d’Israël à Gaza ».
                La gravité de la situation a poussé le président palestinien, muet devant les tragédies qui touchaient ses frères arabes, à réclamer une réunion urgente du Conseil de Sécurité. Le négociateur palestinien, Nabil Shaat, n’a pas fait dans la dentelle puisqu’il suggère des sanctions contre ces « crimes de guerre ». La sémantique joue un rôle important dans les relations avec Israël mais à vouloir utiliser inconsidérément  certaines expressions à contresens, eu égard à la situation, on finit par les banaliser pour leur ôter toute signification réelle et dramatique.  

Aucun commentaire: