ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

vendredi 4 mars 2011

BILLET D’HUMEUR : L’ULTIME OPTION DU RAFALE


BILLET D’HUMEUR : L’ULTIME OPTION DU RAFALE

 

Par Jacques BENILLOUCHE

 

Paris et Londres s’inquiètent de l’agressivité de l’aviation libyenne et envisage de la bloquer. Les occidentaux voudraient empêcher les avions de chasse de Kadhafi de bombarder les civils libyens. Il semble que la France peut choisir cet instant opportun pour punir le colonel de n’avoir jamais voulu signer la commande promise concernant l’avion de combat Rafale.



 Cliquer sur le triangle noir pour écouter le texte radiodiffusé

video


 

Pour lui être agréable lors de sa visite à Paris, sa tente avait été plantée dans les jardins du palais de Marigny en contradiction totale avec les lois du protocole des pays hôtes. Mais l’équilibre de la balance commerciale française permettait toutes les exceptions. Les français ont à présent l’occasion de montrer que le Rafale est l’avion de combat adéquat pour l’attaque et la défense. Une expérience du feu à l’étranger pourrait donner une crédibilité à la production française et convaincre les hésitants comme les Emirats et le Brésil de se doter du meilleur avion actuellement sur le marché. 

 

En effet, l'utilisation d'avions de combat dans l'offensive lancée par les partisans de Kadhafi sur l'est du pays contrôlé par l'insurrection, semble avoir réveillé les occidentaux qui vont peut-être décider d’utiliser la manière forte contre le dictateur. Mais il les fournit en produits pétroliers et, dans sa folie toute relative d’ailleurs, il pourrait mettre le feu aux installations des compagnies étrangères. Comme à son habitude, la Ligue arabe attend que la situation s’envenime et prétend qu'elle aimerait avoir le temps d'« étudier » une solution diplomatique. 

 

Les morts peuvent continuer à tomber tandis que les palabres des politiques s’animent et que le Rafale reste dans son hangar car son coût élevé ne peut lui permettre de prendre des risques sur le terrain. Mais la raison pourrait être plus technique car, contrairement au Mirage qui sur de nombreux théâtres d'opération a prouvé ses aptitudes, le dernier né de Dassault n'a jamais été considéré comme révolutionnaire par les militaires.

 

Une solution pourrait s’imposer si l’on faisait fi des susceptibilités. Les occidentaux pourraient faire appel à Israël et à ses drones pour débusquer la cachette du bouillant colonel et pour détruire sa tanière. Mais il faudrait pour cela que la Ligue Arabe statue sur l’opportunité des armes sionistes dans ce combat.

 

Lire l’article paru sur Slate.fr au sujet du Rafale


http://benillouche.blogspot.com/2010/01/slate-le-rafale-na-jamais-eu-davance.html

 

Lien sur JérusalemPlus pour le texte radiodiffusé

 

http://www.jerusalemplus.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=8055&Itemid=218


 

 

Aucun commentaire: